20200810

Français

Paris, 1838. Monte-Cristo s’introduit dans le grand-monde, qu’il conquiert par ses manières fantasques et par son immense richesse.  Ni Danglars, ni Mondego devenu comte de Morcerf, ni le procureur Villefort ne le reconnaissent... Seule Mercedes ne peut cacher son trouble lorsqu’elle le rencontre pour la première fois. Mais elle ne peut s’avouer à elle-même l’incompréhensible : le retour de Dantes qu’elle a cru mort il y a plus de vingt ans.  Revêtant diverses identités - un prêtre italien du nom de Busoni, ou encore un lord anglais du nom de Wilmore -, Monte-Cristo entre dans la vie de ces trois hommes.  Il cerne leurs faiblesses et décide de les frapper, chacun dans ce qu’ils ont de plus cher au coeur.  Danglars est sa première victime : le banquier lui ouvre les coffres de sa banque, persuadé d’aller au devant de grandes opérations financières. Il ne sait pas encore qu’il fait entrer le loup dans la bergerie, et bientôt il essuie ses premiers revers en bourse.  Monte-Cristo veut aussi faire payer Mercedes. Il se montre en société au bras d’une jolie veuve, Camille de la Richardais. Mais le jeu de la jalousie le fait souffrir autant qu’elle : il ne peut qu’admettre l’évidence, il aime encore Mercedes qui est toujours aussi belle.