Français

10 résolutions pour notre télé en 2022

10 résolutions pour notre télé en 2022

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV

Voir l'émission

Qui dit fin d’année dit bilan, mais qui dit nouvelle année dit résolutions! Notre chère télé a-t-elle formulé ses vœux pour 2022? Qu’à cela ne tienne : l’équipe de C’est juste de la TV a 10 résolutions pour elle!

 

PLUS DE NOUVEAUX AUTEURS ET AUTRICES EN FICTION

L’année 2021 nous a offert plusieurs fictions écrites par de jeunes autrices et auteurs de télévision. À titre d’exemple : quel est le point commun entre Après (ICI Télé, ICI Tou.tv), Piégés (addikTV) et Campus (Vrak, Crave)? Oui, les titres en question ne contiennent qu’un seul mot, mais ces émissions sont surtout le fruit du travail de François Pagé, un auteur mystérieux sorti de nulle part. L’homme, dont l’histoire abracadabrante a été dévoilée par le chroniqueur Hugo Dumas cet automne, est allé jusqu’à simuler sa propre mort à quelques proches… Un scénario digne d’une série passionnante!

Parmi les autres séries particulièrement bien écrites, on ne pourrait évidemment passer sous silence Audrey est revenue (Club illico), première œuvre pondue par le talentueux duo formé de Florence Longpré et Guillaume Lambert, ainsi que la touchante Nous (Club illico) et l’intrigante Portrait-robot (Club illico). Les deux comédies Entre deux draps (Noovo) et L’œil du cyclone (ICI Tou.tv Extra), quant à elles, ont utilisé une formule peu fréquente au Québec, soit celle du groupe d’autrices et d’auteurs. Et ça bonifie la qualité des séries!

 

PLUS DE REPRÉSENTATION DE MASCULINITÉ POSITIVE

On reproche parfois à la télévision d’entretenir des stéréotypes, mais elle peut aussi servir à ouvrir les horizons des téléspectatrices et des téléspectateurs, à montrer de nouveaux modèles. Il est temps de voir sur nos écrans des hommes vulnérables, émotifs et connectés avec eux-mêmes. En ce sens, les candidats masculins d’OD dans l’Ouest ont été surprenants, cette année, et ont vécu leurs émotions à fond! Rappelez-vous le moment où Stevens s’est ouvert à ses amis ou encore le départ de Jackson (« t’es un soleil, man! »).

Il faut assurément plus de représentation d’une version actualisée et positive de la masculinité. En fiction, Sortez-moi de moi (Crave) et Bête noire (Séries Plus) sont, entre autres exemples, de bonnes sources d’inspiration.

 

MOINS DE FAUSSES EXPRESSIONS DE JEUNES

En ce qui a trait au langage parlé des « jeunes » en fiction, la ligne est mince et peut facilement être franchie. Le meilleur exemple (ou le pire, c’est selon) : Chaos (TVA). En plus des chansons peu accrocheuses pour les Eugénie, Thomas et autres William, on a entendu des phrases du genre : « On se met-tu high? J’ai de la E pis des speeds! » Ça manque un brin de réalisme et de subtilité…

En 2022, suivons plutôt des exemples plus réussis, comme Lou et Sophie (ICI Tou.tv Extra) et Les petits rois (ICI Tou.tv Extra). Concernant cette dernière fiction, notons d’ailleurs qu’elle réussit magnifiquement à déconstruire de nombreux stéréotypes et préjugés.

 

MOINS DE DÉBRANCHEMENTS HÂTIFS

En télé, il faut parfois laisser la chance au coureur, et d’autres fois… non! Quand vient le temps de renouveler ou d’annuler des émissions, certaines décisions prises par les diffuseurs peuvent surprendre.

C’est notamment le cas quand on décide de déprogrammer une fiction alors que l’intrigue n’est pas bouclée ou que le public est bel et bien au rendez-vous. On pense tout de suite à Nuit blanche (ICI Télé), un projet imaginé sur trois saisons, mais qui n’aura pas de suite… On n’aura eu droit finalement qu’à une seule saison, en raison des cotes d’écoute qui n’ont pas atteint les objectifs du diffuseur, malgré un public constitué d’environ 850 000 fidèles en moyenne. Une pétition a d’ailleurs été mise en ligne à la suite de l’annonce de la fin de cette série. Rappelons que, par le passé, la mobilisation des téléspectatrices et des téléspectateurs avait notamment permis de ramener Série noire et Tout sur moi. Par contre, Demain des hommes n’a pas eu cette chance (et certaines personnes vivent encore leur deuil à ce jour)!

En 2022, on ne veut plus de ce genre de débranchement crève-cœur!

 

PLUS DE DOCUMENTAIRES NÉCESSAIRES

Les documentaires permettent d’aborder des sujets sensibles et de faire évoluer les mentalités. À ce sujet, en 2021, le public a été comblé! On peut penser à Loto-Méno et à L’ombre et la lumière (tous deux offerts sur ICI Tou.tv Extra), dans lesquels Véronique Cloutier amène les gens dans des quêtes personnelles de façon brillante. Au chapitre des conversations nécessaires, les touchantes et charismatiques Mélissa Bédard et Christine Morency ont abordé avec franchise la grossophobie dans J’t’aime gros (Vrai).

Les documentaires ont aussi dirigé les projecteurs sur les familles séparées dans Une semaine sur deux (Vrai) et sur les familles d’accueil dans Être famille d’accueil (Moi et Cie). En 2022, continuons de joindre l’utile à l’agréable avec d’autres documentaires aussi nécessaires que ceux-là!

 

PLUS D’ACTION DANS NOS TÉLÉRÉALITÉS

Nos téléréalités sont parfois captivantes, mais elles peuvent aussi devenir ennuyantes! Rappelons-nous qu’à un certain moment durant la première saison de Big Brother célébrités (Noovo), on parlait davantage des tenues de Marie-Mai que de l’aventure. Les participantes et participants de nos téléréalités devraient peut-être se permettre d’être moins lisses et de laisser aller leur folie! PourStar académie et toutes les autres téléréalités qui seront de retour en 2022, on souhaite encore plus de candidates et de candidats colorés comme Maëva qui finissent les variétés sans chaussures!

 

UN MINIMUM D’ÉMISSIONS POUR LA GÉNÉRATION DU MILLÉNAIRE

Les diffuseurs peinent à attirer les membres de la génération du millénaire sur leurs plateformes et à les convaincre de délaisser Netflix et les autres géants américains. Par contre, disons-le avec franchise : ce ne sont pas des séries comme 5e rang (ICI Télé), Les moments parfaits (TVA) ou L’échappée (TVA) qui attireront les fans de Squid Game, de The White Lotus et de Nine Perfect Strangers à consommer du contenu québécois!

En 2022, offrons à ces jeunes plus de titres qui sortent du lot, comme M’entends-tu? (Télé-Québec) ou Virages (Noovo)!

 

PLUS DE NOUVEAUX VISAGES

Vraiment, on ne s’en sort pas! Oui, des efforts ont été faits en ce sens, mais en 2021, on voit encore les mêmes actrices et acteurs et les mêmes animatrices et animateurs. Quand on aime, on aime, mais il y a des limites!

Plus que jamais, la convergence et la promotion font en sorte que nos personnalités se retrouvent à plusieurs émissions de la même chaîne (et du même empire) pour répéter bien souvent la même cassette. Or, notre télé a le pouvoir de nous révéler une tonne de beaux talents! En 2022, on veut plus de nouveaux visages comme Marie-Eve Morency, Richardson Zéphir et Chloée Deblois.

 

MOINS DE VERSIONS « 2.0 »

Nos souvenirs sont faits pour rester dans notre mémoire et non pour être ressuscités. C’est la même chose en télé! En ce sens, on se souviendra très peu de la nouvelle mouture de Caméra café (TVA), qui a été suivie par moins de 300 000 personnes et dont certains épisodes n’ont toujours pas été diffusés.

En 2022, faisons le choix des nouvelles idées plutôt que de celui du café réchauffé!

 

MOINS DE PLATEFORMES NUMÉRIQUES QUI SE MULTIPLIENT

Vrai, Club illico, ICI Tou.tv Extra, Crave, Prime Video, Netflix, Hulu, Disney+… C’est assez! Avec toutes ces plateformes, on en a plein les bras (et la carte de crédit)!

On comprend l’idée et la logique derrière tout ça, mais en tant que télévores, ça fait trop, et on finit par ne plus savoir où donner de la tête! Le plus grand fantasme d’un bon nombre de personnes : une plateforme qui regroupe du contenu venant d’un peu partout… Pour 2022, on peut bien rêver, non?

 

Si ces 10 résolutions se concrétisent en 2022, notre télé sera en excellente santé. Nos attentes sont peut-être élevées, mais elles sont réalisables! On en profite pour saluer toutes celles et tous ceux qui travaillent d’arrache-pied pour nous concocter des productions audacieuses, pertinentes et divertissantes. Et comme le disait si bien Pier-Luc Funk en début d’année, « c’est Sans rancune »!

 

Découvrez d'autres articles de l'équipe web de C'est juste de la TV!