Français

Le jeudi 7 avril, j’ai assisté à la remise des 12e prix Bédélys à l’auditorium de la BNQ. Chaque année, Promo 9e art remet quatre prix : Bédélys d’Or, Bédélys Jeunesse, Bédélys Québec et Bédélys Fanzine.

Les Prix Bédélys, c’est une soirée où lecteurs, éditeurs et auteurs célèbrent ensemble le travail de toute une année. Trop souvent la bande dessinée est associée aux enfants. Dans les faits, la bande dessinée jeunesse n’est qu’un des aspects de cet art. Il ne nous viendrait pas à l’idée de juger toute la production littéraire ou cinématographique sur les seuls succès des Harry Potter, Twillight et autre romans jeunesse.

Dans les rayons des librairies spécialisées s’offre au lecteur curieux une grande diversité d’histoires : horreur, aventure, science-fiction, fantastique, histoires d’amour, autofiction, sagas historiques, humour, adaptations de grands romans, des BD avec de l’action, mais aussi des huis clos, de la poésie, des histoires surréalistes, du roman policier, des carnets de voyages , des biographies et des westerns dans la plus pure tradition. Les possibilités sont infinies et les finalistes de cette année ne font pas exception à la règle.

En plus des honneurs, deux prix ont reçu une bourse. Le Bédélys Québec a reçu 1000 $ offert par les Amis de la Bibliothèque de Montréalet le Bédélys Fanzine s’est vu attribuer 500 $ offert par Promo 9e Art. Le Bédélys Fanzine récompense la meilleure BD francophone québécoise en auto publication. Cliquez ici pour découvrir tous les gagnants et finalistes de cette année. Ce sont tous de bons albums qui méritent d’être lus.

C’était une belle fête animé par Sylvie Lussiez et Pierre Poirier, Tous les auteurs présents convoitaient les trophées Porte-crayon des prix Bédélys. Ils sont issus de l’imaginaire débordant de l’artiste recycleur et illustrateur Karl Dupéré-Richer. Si vous observez attentivement la photo ci-dessous vous remarquerez que ces trophées sont fabriqués à partir d’objets trouvés dans les poubelles. Le résultat est encore plus saisissant dans la réalité! Et vous, que pensez-vous de nos trophées? Je dis « nos » parce que je suis aussi bénévole pour Promo 9e Art hé hé hé.

Beaucoup d’auteurs et d’éditeurs se sont déplacés, une auteure avait même fait le trajet depuis la Beauce! Et nous avons eu droit à notre petit moment épicé avec la déclaration d’un des membres du duo gagnant du Bédélys Fanzine Vincent Giard « Vous ne trouvez pas que Bédélys, ça sonne comme un nom de maladie de femme enceinte? » Sous les éclats de rire de l’assistance, la coanimatrice de la soirée en a profité pour préciser à Vincent qu’être enceinte n’étais pas une maladie...

Comme d’habitude, j’ai quelques dessins à partager avec vous. J’avais le trac! Pas évident de dessiner une gang de dessinateurs, en plus ce sont tous des auteurs dont j’apprécie énormément le travail. Tous le monde n’est pas là, difficile de dessiner et de socialiser en même temps ah ah ah.

Avant de terminer, je voudrais vous annoncer que le solde annuel de livres des documents élagués des bibliothèques publiques de Montréal se tiendra du samedi 30 avril au dimanche 8 mai 2011 de 13 h à 19 h. C’est grâce aux sommes amassées lors de cette vente annuelle que les Amis de la Bibliothèque de Montréal peuvent remettre une bourse au gagnant du Bédélys Québec. En achetant un livre, vous appuyez les auteurs de bandes dessinées d’ici.