Français

5 coups de coeur dessinés

Avez-vous écouté le premier épisode de BD QC? Si oui, je suis convaincue que vous êtes, comme moi, tombé en amour avec ce petit bijou télévisuel. Étant une grande admiratrice de bande dessinée, pouvoir plonger dans l'univers créatif du bédéiste Michel Rabagliati fut un pur plaisir. J'ai déjà hâte au prochain épisode!

Conséquence de ce grand enthousiasme? Je replonge avec entrain dans mes bandes dessinées favorites. Je partage aujourd'hui avec vous les BD qui ont contribué à forger mon amour du 9e art.

Rubrique-à-brac de Gotlib

gotilg

Il y a bien eu Astérix, Tintin et Gaston Lagaffe, mais mon réel intérêt pour la bande dessinée commence avec l'univers déjanté de Gotlib. Ce bédéiste français m'a ouvert les portes de l'absurdité avec son humour original et ses personnages colorés. Sa série Rubrique-à-brac, comportant 5 volumes, est pour moi une source de réconfort.

Paul à Québec - Michel Rabagliati

paul

C'est avec Michel Rabagliati que j'ai découvert que l'aspect comique d'une bande dessinée n'était pas toujours nécessaire. Le personnage de Paul, désormais emblème de la bande dessinée québécoise, m'a touchée par sa grande sensibilité et son humanité. Rabagliati a su créer un personnage à la fois commun et hors de l'ordinaire. Bien que chaque album de la série soit une perle, sur le plan graphique autant que littéraire, c'est Paul à Québec qui, pour moi, grimpe sur la plus haute marche. Le bédéiste y offre un portrait touchant de la maladie, du deuil, mais aussi de la famille.

12 mois sans intérêt - Journal d'une dépression de Catherine Lepage

12mois

Parce que la vie n'est pas toujours rose, ce fut un soulagement de trouver refuge dans cet album de Catherine Lepage. Ses illustrations originales et sa plume vulnérable nous proposent une touchante incursion imagée dans l'univers de la dépression. Un sujet dur, mais traité avec une sensibilité et une véracité surprenantes.

Nocturne de Pascal Blanchet

nocturne

L'illustrateur Pascal Blanchet possède un talent phénoménal. Pourquoi? Parce qu'avec Nocturne, il nous raconte en toute simplicité une nuit caniculaire d'août 1948 à New York. Je ne suis pas une experte en graphisme ou en arts, mais cet album qui ne présente que peu de mots m'a émue. Alors que c'était toujours le texte d'une bande dessinée qui venait m'ébranler, c'était ici la première fois que des dessins arrivaient à me donner le «motton». C'est un indice de qualité, non?

Harvey d'Hervé Bouchard et Janice Nadeau

harvey

Décidément, mes bandes dessinées favorites traitent de sujets difficiles et Harvey ne fait pas exception. Cet album nous raconte comment le jeune Harvey est devenu invisible après la mort de son père. Les textes d'Hervé Bouchard sont d'une humanité renversante et sont magnifiés par les illustrations raffinées de Janice Nadeau. Un véritable bijou, si vous voulez mon avis!

Et vous, quels sont vos coups de coeur en bande dessinée?