Français

À l'instar de celui du show-business, le milieu des affaires et de la haute finance en fait rêver plus d'un et a inspiré plusieurs cinéastes. L'argent et le pouvoir fascinent autant que la célébrité et la beauté.

Quand on parle du milieu des finances, c'est rarement en bien, et le regard que posent les cinéastes sur les traders et autres golden boys est, règle générale, plutôt critique.

Cette tendance ne s'est pas démentie récemment, avec des films comme The Wolf of Wall Street et Blue Jasmine qui, chacun à leur façon, mettaient en lumière les excès et les vices du milieu de la finance et qui ont tout deux reçu des nominations aux Oscars.

Voici 5 films qui, par le passé, ont réinterprété ce mythe contemporain.

It's a Wonderful Life (USA, 1946)

Inspiré par la crise économique et financière de 1929, ce grand classique du cinéma raconte la vie d'un banquier bon et honnête qui a lutté toute sa vie contre un homme d'affaires peu scrupuleux. On entrevoit ce que serait devenue la ville si personne n'avait lutté contre ce personnage impitoyable, motivé exclusivement par l'appât du gain...

Wall Street (USA, 1987)

L'oeuvre culte réalisée par Oliver Stone s'inspire des événements ayant conduit au krach boursier de 1987. Un jeune courtier (Charlie Sheen) est impressionné et influencé par le magnat de la finance Gordon Gekko (Michael Douglas), mais comprend bien vite que tout n'est pas rose dans cet univers où l'argent coule à flots.

Working Girl (USA, 1988)

Alors que sa patronne est malade, une jeune secrétaire se fait passer pour elle. Cette comédie romantique explore la thématique du «plafond de verre» et du sexisme qui sévit dans le milieu des affaires.

American Psycho (USA, 2000)

Le séduisant Patrick Bateman (Christian Bale) est un golden boy comme les autres, à une différence près : c'est un psychopathe, qui tue et torture pour le plaisir. Moins réussi que le roman éponyme de Bret Easton Ellis, ce film est néanmoins considéré comme culte.

Boiler Room (USA, 2000)

Inspiré par des faits vécus, voilà un film qui montre vraiment l'univers financier sous son jour le plus sombre et le plus malhonnête.