Français
Anne-Marie Withenshaw : passionnée de télévision

Anne-Marie Withenshaw : passionnée de télévision

Thomas Dallaire-Boudreault

3 septembre 2019

La treizième saison de C’est juste de la TV est à nos portes, et l'enthousiasme d’Anne-Marie Withenshaw, qui en est à la barre pour la quatrième année, est toujours palpable. L’animatrice entretient une passion sans borne tant pour la télévision d’ici que pour celle d’ailleurs. C’est ce qu’elle entend une fois de plus communiquer en compagnie de Nathalie Petrowski, Thérèse Parisien et Dave Ouellet dès le 6 septembre à 21 h sur ICI ARTV. 

 

Nous rencontrons Anne-Marie au bistro Pavillon sur la rue Sainte-Catherine, à Montréal. Elle vient tout juste de terminer le tournage d’un topo sur le documentaire Mont Tétons avec la réalisatrice Anick Lemay. 

 

L’équipe de C’est juste de la TV ne fait pas les choses à moitié cette année : trois émissions supplémentaires vous seront présentées en plus des traditionnelles Zapettes d’or. Vous aurez droit entre autres à des capsules toutes spéciales vous dévoilant un aperçu des nouveautés de l’automne. De plus, le 13 septembre prochain, vous découvrirez les prédictions de tous les collaborateurs quant aux gagnants dans les principales catégories au Gala des prix Gémeaux. Vous pourrez également nous faire part des vôtres toute la semaine sur la page Facebook de l’émission

 

Anne-Marie, vous en êtes maintenant à votre douzième année dans l’équipe de C’est juste de la TV. Qu’avez-vous le plus hâte de retrouver lors de cette treizième  saison?

 

Nos rendez-vous du vendredi. Ça fait maintenant 12 ans que chaque vendredi, je jase de télévision. Je nous trouve vraiment chanceux : tu sais ce que c’est un tailgate, dans le monde du sport? C’est un rendez-vous d’avant-match. On fait un genre de mini ­tailgate avant l’enregistrement de C’est juste de la TV : on se rencontre, j’amène à déjeuner, on mange, on potine, on parle de télé. 

 

On ne s’en rend pas tellement compte, mais on finit par faire une répétition de l’émission à ce moment-là. Comme je connais les opinions d’un peu tout le monde, je peux préparer la discussion. Ensuite, on enregistre l’émission à quelques heures de la diffusion pour être vraiment d’actualité. Donc chaque vendredi, on se parle, on jase, on prépare le show et j’adore ça!

 

Qu’avez-vous le plus hâte de retrouver chez les collaborateurs et collaboratrices de l’émission?

 

Nathalie Petrowski, c’est celle qui sait toujours me surprendre – parce qu’on va se le dire, elle est un petit peu imprévisible. C’est quelqu’un qui est toujours en train de changer d’idée. Souvent, elle nous dit : « Ça, je vais tellement aimer ça! Tu vas voir, c’est incroyable! » Et finalement, zéro, pas du tout, elle déteste ça. 

 

Dave Ouellet, lui, est très analytique. Il a toujours la façon juste de voir un projet de façon technique, et ça, j’aime beaucoup ça. 

 

Thérèse Parisien, c’est notre femme de cœur et notre rockeuse! S’il y a du death metal à La voix, elle va aimer ça, c’est certain! S’il y a un monsieur avec un manteau de cuir qui fait de la rénovation dans une émission à CASA, elle va triper.

 

Dave-Éric Ouellet, Thérèse Parisien, Anne-Marie Withenshaw et Nathalie Petrowski.

Thérèse Parisien, Dave-Éric Ouellet, Anne-Marie Withenshaw et Nathalie Petrowski

 

Quelles séries québécoises attendez-vous avec impatience cette année?

 

Fugueuse 2. Je n’en peux plus d’attendre! Aussi, au Québec, j’ai hâte de découvrir qui seront les nouveaux coachs à La voix. J’adore District 31, mais je ne suis pas complètement « coucou » comme le sont Thérèse Parisien ou Nathalie Petrowski. Si elles pouvaient manger la napkin pour faire arriver District 31 plus vite, elles le feraient! [Rires.]

 

Je pense aussi à la nouvelle émission de Pénélope, Faites-moi rire!, parce que j’adore rire, j’adore les comédiens et je suis impatiente de voir ce qu’elle va nous présenter de nouveau. Finalement, Studio G avec Maripier Morin à TVA.

 

Et parmi les productions américaines? Lesquelles avez-vous hâte de regarder? 

 

Je suis une fille qui adore les rendez-vous en direct. J’ai d’ailleurs regardé les Video Music Awards [VMA], sur MTV, comme quand j’avais 14 ans. Ça reste un rendez-vous extraordinaire et je criais devant ma télé quand Shawn Mendes est apparu! Donc, les gros événements de divertissement en direct, les VMA, les Oscars, les Grammys, le Billboard, le Superbowl, je suis là pour ça.

 

Photo: Martin Ouellet-Diotte

Photo: Martin Ouellet-Diotte

 

Sur un plan plus personnel, comment se déroule la vie de maman? 

 

J’ai un bébé de huit mois et une fille de six ans, qui a commencé la première année aujourd’hui, donc je suis très fière. Chloé, mon bébé, est très facile. Je dis tout le temps : « Chloé s’en fiche! » Elle est juste là et elle participe alors qu’Emma, ma plus vieille, est super exubérante. Parlant de rentrée scolaire, je dois l’avouer : j’ai un gros faible pour la papeterie. J’ai adoré participer à la préparation des fournitures scolaires. Acheter 12 crayons à mine, écrire son nom sur tous les crayons, sur les 12 cahiers… On a eu du fun!

 

Anne-Marie Withenshaw sera à la barre de C’est juste de la TV ,en ondes à compter de 21 h ce vendredi, le 6 septembre, sur ICI ARTV.