Les bandes dessinées et romans graphiques qui ont marqué 2023

Les bandes dessinées et romans graphiques qui ont marqué 2023

Retrouvez tous les articles de la rétrospective culturelle de 2023

Voir tous les billets

On pense parfois à tort que la BD est surtout destinée au public jeunesse. Au contraire, le genre ne cesse de s’ouvrir à des sujets aussi fascinants qu'inattendus pour surprendre son lectorat. Pour notre part, nous dévorons autant les ouvrages réalisés au Québec que ceux créés ailleurs! Voici sept bandes dessinées et romans graphiques qui ont marqué l'année 2023. 

 

BD Je pense que j'en aurai pas.Je pense que j'en aurai pas - Catherine Gauthier (XYZ)

Ce roman graphique, aussi poétique que pertinent, traite du renoncement à la parentalité, par choix ou bien par un concours de circonstances. Tant les superbes dessins en noir et blanc que les réflexions percutantes de cet ouvrage autofictif abordent avec sensibilité et respect l’épineux sujet d’avoir un enfant ou non. En plus du récit de l’autrice et illustratrice, plusieurs témoignages ont été récoltés et confèrent à ce livre une portée encore plus significative.

Avec habileté et bienveillance, Catherine Gauthier parvient à capter et à exposer en mots et en images les différentes nuances de ce questionnement existentiel qui peut habiter les femmes nullipares.

 

BD Les pires moments de l'histoireLes pires moments de l’Histoire - Charles Beauchesne et Xavier Cadieux (Front Froid)

Vous connaissez peut-être l’hilarant balado du même nom animé par l’humoriste Charles Beauchesne? Dans Les pires moments de l’Histoire, on s'intéresse à l’histoire de l’humanité, mais à travers ses heures les plus cocasses, les plus sombres et, bien souvent, les moins glorieuses. Cette version bande dessinée, qui recueille plusieurs capsules réalisées dans le cadre de l’émission La soirée est (encore) jeune diffusée à Radio-Canada, vous fera assurément rire puisqu’on y retrouve le ton sarcastique de Charles Beauchesne, mis en valeur par les dessins de Xavier Cadieux qui ajoutent un grain de folie supplémentaire.

Bref, c’est l’ouvrage parfait pour les adeptes d’humour noir… et d’histoire! 

 

BD Astrologie.Astrologie - Liv Strömquist (Rackham)

La bédéiste suédoise est devenue une figure incontournable du domaine depuis quelques années avec ses ouvrages à saveur féministe. Dans Astrologie, Liv Strömquist sonde les astres et s’amuse avec les douze archétypes du zodiaque à travers des portraits divertissants et étonnants de personnalités plus ou moins connues, de Taylor Swift à Beyoncé en passant par l’éthologue Jane Goodall, spécialiste des chimpanzés. Dans cette parodie d’un manuel astrologique, autant les spécialistes de cette pratique mystique que ceux et celles qui n’y croient pas du tout trouveront leur compte, puisque l’autrice mise sur les stéréotypes pour nous faire réagir et sourire.

Sans ridiculiser les croyances, Astrologie charrie les signes et les apprivoise à l’aide de références à la culture pop, à la philosophie et à l’histoire.

 

BD Shérif Junior.Shérif Junior : Il y a quelque chose de poussiéreux à Sorel-sur-Poussière - Samuel Cantin (Pow Pow)

Les choses dérapent à Sorel-sur-Poussière où une mystérieuse drogue envoûte la population et l’entraîne vers le vice. Heureusement, le très jeune et très petit Shérif Junior sait quoi faire pour sortir sa communauté du chaos! Dans ce premier tome d’une épopée western qui s’annonce aussi déjantée que philosophique, Samuel Cantin, dont les bandes dessinées Whitehorse ont été adaptées au théâtre et Vil et misérable au cinéma, nous offre un protagoniste absurde et très attachant.

Le contraste entre l’humour au premier degré de certains dialogues et les nombreuses références sociales et politiques derrière d’autres est absolument décapant! Une saga prometteuse.

 

BD Une place.Une place : Réflexion sur la présence des femmes dans l’histoire de l’art - Eva Kirilof et Mathilde Lemiesle (Hachette Littérature)

Cet essai graphique recense des siècles d’effacement des femmes de l’histoire de l’art. Tandis que le génie artistique a été associé au genre masculin, les artistes femmes, bien que nombreuses depuis des siècles, n’ont jamais été considérées au même titre que leurs pairs. Eva Kirilof rassemble des données ainsi que des travaux de spécialistes en histoire de l’art et de personnes militantes afin de faire la lumière sur les injustices dans le domaine de l’art.

Ses propos sont vulgarisés avec justesse, sans toutefois perdre en pertinence, en plus d’être joliment illustrés par les dessins ludiques de Mathilde Lemiesle. Un livre à la fois instructif, drôle et engagé pour l’égalité. 

 

BD Résister et fleurir.Résister et fleurir - Jean-Félix Chénier et Yoakim Bélanger (Écosociété)

Si vous pensez que la bande dessinée et la science politique sont incompatibles, cet ouvrage risque fort de vous faire changer d’avis. Superbement illustré par les dessins à l’aquarelle de Yoakim Bélanger, Résister et fleurir nous entraîne à Hochelaga-Maisonneuve où un professeur de cégep invite ses élèves à réfléchir aux concepts d’utopie et de dystopie. Cet exercice fait suite à un rassemblement citoyen dans le quartier qui se porte à la défense d’un terrain vague où la nature a repris ses droits, tandis qu’une entreprise désire y construire un terminal de transbordement de conteneurs.

La question se pose : peut-on collectivement contrer la destruction des écosystèmes? À la manière d’un cours de science politique, l’auteur nous incite à prendre part aux réflexions profondes qui habitent cet ouvrage saisissant et empreint d’espoir. 

 

BD Femme vie liberté.Femme, vie, liberté de Marjane Satrapi et collectif (Les Éditions de l’Homme)

Un an après la mort de Mahsa Amini, une jeune Iranienne ayant succombé à la violence de la police des mœurs parce qu'elle n'avait pas porté correctement le voile obligatoire, la célèbre bédéiste Marjane Satrapi fait paraître cet ouvrage qui réunit dix-sept talents de la bande dessinée pour raconter cet événement qui a mené à une importante vague de protestation. Ainsi, plusieurs récits graphiques reviennent à leur façon sur le décès insensé de cette femme âgée de 20 ans, devenue un symbole de l’oppression des femmes, et sur le contexte social et historique ayant permis cette misogynie systémique.

Ce livre essentiel fait œuvre utile en braquant les projecteurs sur la réalité du peuple iranien dans un format dynamique et poignant.