Français
Charles Aznavour : la légende en cinq temps

Charles Aznavour : la légende en cinq temps

Thomas Dallaire-Boudreault

4 octobre 2019

Il y a un an, le dernier des « grands » de la chanson française, Charles Aznavour, disparaissait à l’âge de 94 ans. ICI ARTV soulignera la mémoire, la carrière et surtout l’œuvre de l’artiste dans un document exceptionnel, Aznavour autobiographie, diffusé le lundi 7 octobre à 20 h 30. Vous y découvrirez Aznavour en toute intimité en plongeant dans des archives personnelles inédites qui ont été confiées au réalisateur Marc di Domenico. 

 

En attendant, remontons le temps et rappelons quelques faits saillants de la carrière du légendaire chanteur français.  


 

1. Enfance

 


Charles Aznavour à un an. Photo: Gett


 

Charles Aznavour, de son véritable nom Shahnourh Varinag Aznavourian, naît le 22 mai 1924 dans le Quartier latin de Paris. Ses parents, artistes d’origine arménienne, lui lèguent la passion de la scène. Déjà, à l’âge de 9 ans, il démontre un intérêt marqué pour le théâtre et la danse. Sous le nom d’Aznavour, il passe ses premières auditions et obtient ses premiers rôles au Théâtre du Petit Monde de Paris. Non seulement il sait déjà enfant qu’il veut œuvrer dans le domaine artistique, mais il sait qu’il réussira. 

 

2. Pierre Roche

 

 

C’est dans une école de music-hall, le Club de la chanson, qu’Aznavour, alors âgé de 17 ans, rencontre un jeune pianiste et compositeur de 22 ans, Pierre Roche. Cette rencontre est déterminante, puisqu’il sera son premier complice musical. Pour la petite histoire, les deux artistes présentent ensemble un spectacle de chansons et d’humour dans lequel ils doivent performer séparément. Cependant, l’animatrice de la soirée, très nerveuse, les présente comme un duo. Ils décident alors spontanément d’offrir un spectacle à deux! Le résultat est une telle réussite qu’ils se produiront en duo durant les huit années qui suivront. 

 

3. Piaf

 


Michel Emer, Eddie Constantine, Édith Piaf et Charles Aznavour en 1950. Photo: Getty

 

Le duo se fait remarquer par nulle autre qu'Édith Piaf en 1946. La chanteuse est séduite par le talent unique des deux hommes et leur offre de la suivre dans une tournée qui se rendra jusqu’aux États-Unis. Ils s’envolent donc la rejoindre à New York en 1948, sans visa, sans argent, sans billet de retour. Aznavour vivra avec La Môme deux ans et deviendra son homme à tout faire, mais surtout son confident. Celui qu’elle surnomme « le petit con génie » l’accompagne en tournée américaine et fait quelques fois ses premières parties. Rarement Piaf accepte de chanter ses titres, mais il lui offre l’un de ses plus grands succès : Plus bleu que tes yeux. 

 

4. Le Québec

 

 

Deux ans après avoir été remarqués par Piaf, Aznavour et Roche débarquent à Montréal et se produisent au cabaret Au Faisan Doré. Le duo fait une série de spectacles pendant un an et demi. Bien avant de connaître un succès important dans l’Hexagone, Aznavour triomphe au Québec. Il y reste jusqu’en 1950 avant de retourner en France, mais il y reviendra à plusieurs reprises. Il se lie d’amitié avec une jeune artiste du nom de Dominique Michel, avec Monique Leyrac et Jacques Normand. Son complice Pierre Roche, quant à lui, ne quitte pas la belle province, ce qui marque la fin de leur collaboration jusqu’aux années 1970. 

 

5. Consécration

 


Charles Aznavour sur scène en 1970. Photo: Getty
 

 

Il donne son premier concert au mythique Olympia de Paris en 1957, et y connaît un grand succès. Mais c’est réellement avec la chanson Je m’voyais déjà, parue en 1960,  qu’Aznavour, alors âgé de 36 ans, obtient son statut incontestable de star. Les succès s'enchaîneront : Les deux guitares (1960), Les comédiens (1962), Et pourtant (1963), For Me Formidable (1964), La bohème (1965), Emmenez-moi (1967) et Hier encore (1964). Aux États-Unis, c’est en 1963, au Carnegie Hall de New York, qu’il se produit pour la première fois en solo. Sans producteur, il prend un grand risque en louant la salle de spectacle de sa poche. Le succès est tel qu’on doit ajouter quelque 300 places! 

 

 

 


Charles Aznavour en spectacle au Royal Albert Hall de Londres en 2013. Photo: Andy Sheppard/Getty

 

 

 

En carrière, Charles Aznavour vendra plus de 100 millions de disques à l’échelle internationale, écrira en tout 1300 chansons, enregistrera 91 albums, chantera dans 8 langues, apparaîtra dans 80 films et téléfilms, sera nommé, en 2005, artiste du siècle aux États-Unis par le Time magazine devançant même Elvis Presley et aura son étoile sur le Hollywood Walk Of Fame. 

 


 

Aznavour autobiographie sera diffusé le 7 octobre prochain à 20 h 30 sur les ondes d’ICI ARTV