Français
Diffuser les Jeux olympiques, combien ça coûte?

Diffuser les Jeux olympiques, combien ça coûte?

Pier-Luc Ouellet

21 juillet 2021

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV.


 

Le 23 juillet 2021 débuteront les Jeux olympiques (JO) de Tokyo 2020, comme quoi le Japon ne vit pas autant dans le futur qu’on le croyait. Les Jeux sont une tradition télévisuelle pour la plupart d’entre nous; on a tous et toutes le souvenir de longues journées passées devant l’écran, en raison d’une passion soudaine pour le lancer du marteau ou le 100 m haies.

Encore une fois, c’est Radio-Canada qui sera le principal diffuseur de ces Jeux au pays, comme c’est toujours le cas (sauf un étrange aparté pour les Jeux de 2010 et de 2012, pour lesquels V avait obtenu le mandat). Mais combien ça coûte à la société d’État? Est-ce une aventure rentable, ou un gouffre financier comme c’est souvent le cas pour ce qui entoure les Jeux olympiques? On tente d’y faire la lumière.

 

De grosses ententes

 

Jeux Olympiques
Crédit photo: Issei Kato, Archives Reuters

 

Malheureusement, Radio-Canada ne donne pas le montant de ses ententes avec le Comité international olympique (CIO) pour obtenir les droits de diffusion. Mais les chiffres dévoilés ailleurs dans le monde nous permettent quand même d’en avoir une idée.

En 2014, on apprenait que la chaîne américaine NBC avait déboursé 7,65 milliards (oui, vous avez bien lu) pour obtenir les droits de diffusion de 2021 à 2032, soit pour 6 Jeux olympiques (cette entente n’inclut pas les Jeux de Tokyo, qui devaient avoir lieu en 2020). Mais attention; avant d’appeler Radio-Canada pour vous plaindre du fait qu’elle dépense des milliards pour diffuser les Jeux, rappelez-vous que les États-Unis sont 10 fois plus populeux que le Canada, ce qui change la donne.

Pour avoir une idée plus juste des coûts de diffusion des Jeux, il faut regarder du côté des revenus du CIO. Pour 2013-2016, soit la période couvrant les Jeux de Sotchi (2014) et de Rio (2016), le CIO a déclaré des revenus atteignant les 5,7 milliards de dollars. De ces revenus, la grande majorité (73 %) provenait des droits de diffusion des JO, pour une somme totale de 4,16 milliards $ US.

NBC avait payé 4,38 milliards pour diffuser les Jeux de Sotchi, de Rio, de Pyeongchang et de Tokyo. Bref, simplifions le calcul en coupant le montant en deux pour connaître le montant lié à la diffusion de deux compétitions; à 2,19 milliards, les droits américains représenteraient plus de la moitié des revenus de diffusion totaux.

Difficile de savoir combien paie Radio-Canada, mais c’est évident que c’est beaucoup, beaucoup moins que le montant payé par NBC (heureusement!).

 

Est-ce que c’est rentable?

 

Les présentateurs des Jeux Olympiques
Crédit photo: ICI Radio-Canada

 

Mais une autre question demeure : est-ce rentable de diffuser les Jeux? La réponse est oui, mais pas beaucoup.

Quand Radio-Canada a annoncé qu’elle redevenait le diffuseur des Jeux après deux Jeux couverts par V, CTV et RDS, Kirstine Stewart, qui était alors la patronne de CBC, avait fait la déclaration suivante : « Ce n’est pas une entente conçue pour coûter de l’argent et, en fait, nous espérons même faire un peu de profits. »

Il faut comprendre que si la société d’État a récupéré les droits de diffusion, c’est qu’elle a misé plus que son compétiteur, Bell. On comprend donc que c’est une aventure coûteuse.

La situation particulière de 2020 a également engendré des coûts supplémentaires puisque le diffuseur a dû changer sa grille horaire à courte échéance. Après tout, les Jeux occupent 22,5 heures sur 24 pendant 2 semaines!

Il faut toutefois voir le bon côté des choses. Les mesures anti-COVID des Jeux de Tokyo 2021 obligent Radio-Canada à réduire de façon importante la taille de l’équipe qui sera envoyée au Japon. Par exemple, les chefs d’antenne resteront à Montréal et travailleront à distance. Radio-Canada croit que cette réduction des dépenses pourrait compenser une partie des pertes.

 

Le coup d’envoi des Jeux olympiques de Tokyo 2020 sera bien évidemment donné avec la cérémonie d'ouverture, animée par Marie-José Turcotte et Céline Galipeau, le 23 juillet à 6 h 30 HE sur ICI Télé et RDS. Les deux chaînes rediffuseront le tout en soirée à 18 h 30. Pour ce qui est du programme de compétitions, il débutera à 22 h.

Bons Jeux, tout le monde!

 

 

Découvrez d'autres articles de l'équipe web de C'est juste de la TV!