Français
4 émissions de rénovation mémorables (pour le meilleur et pour le pire)

4 émissions de rénovation mémorables (pour le meilleur et pour le pire)

Pier-Luc Ouellet

28 juillet 2021

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV.


 

Au Québec, qui dit « été » dit « vacances de la construction ». Après tout, ce n’est pas l’été si l’on ne navigue pas entre les cônes orange abandonnés sur la route pendant deux semaines.

Et la construction est encore plus à la mode ces temps-ci, alors que les Québécois et Québécoises ont largement profité de la pandémie et du télétravail pour enfin entreprendre les rénovations souhaitées depuis des années.

Cette passion des gens d’ici pour la construction et la réno, ça fait longtemps que le petit écran l’a remarquée. Les émissions de rénovation en tout genre sont nombreuses à la télé depuis des années, et la tendance est loin de s’estomper.

Rétrospective d’émissions de réno aussi mémorables que la fois où vous avez arraché le tapis « laite » dans votre salon pour découvrir un superbe plancher de bois franc.

 

1. Ma maison Rona

Ma maison Rona
Ma maison Rona, crédit photo : Zone3

 

Diffusée pour la première fois en 2003, cette émission mettait en compétition deux familles qui devaient rénover chaque semaine une pièce et ainsi créer leur maison de rêve à la toute fin.

Le public votait pour sa pièce préférée après chaque épisode, et à la fin de la saison, la famille gagnante remportait sa maison de rêve. La famille perdante, elle, gagnait 25 000 $ de mise de fonds pour acheter sa demeure.

L’émission a connu un grand succès (huit saisons et deux Gémeaux) pour plusieurs raisons : Marie-Lise Pilote était une animatrice attachante (elle a même mis son nom sur une gamme d’outils roses pour les femmes, parce que c’était ça le problème des outils; ils n’étaient pas assez roses) et surtout, c’était un plaisir coupable de voir à quel point les gens n’ont pas de goût.

Non, Serge, tu n’as pas besoin de flamber 2000 $ sur un urinoir parce que ça ne te tente pas de baisser le siège de la toilette après ton p’tit « peupi ».

L’émission n’est malheureusement pas offerte en ligne, sauf les quelques épisodes qu’on peut dénicher sur YouTube.

 

2. Décore ta vie

Vous voulez parler de phénomène?

Difficile de passer à côté de Décore ta vie, cette émission qui a été à l’antenne de Canal Vie pendant 16 ans! Ça, c’est 16 fois plus longtemps que toutes les saisons des Gingras-Gonzalez mises ensemble (d’ailleurs, c’est normal si cette émission ne vous dit rien)!

Le principe était simple : l’équipe de l’émission débarquait chez une personne dont le nom avait été suggéré par une personne de son entourage, puis on lui faisait un cadeau en rénovant une pièce de sa maison… avec 1500 $ de budget.

Avec un budget aussi mince, il ne fallait pas s’attendre à de trop grands changements. Souvent, on se contentait de repeindre le salon et de changer les coussins, puis on achetait une boîte de Timbits avec la monnaie.

C’était toutefois une émission sympathique, en plein le réconfort télévisuel pour lequel est reconnue la chaîne Canal Vie.

 

3. Méchant changement

Méchant changement
Méchant changement, crédit photo: Zone 3

 

Méchant changement, animé par Stéphane Bellavance, était en quelque sorte le penchant adolescent de Décore ta vie.

L’animateur débarquait chez des ados à la suggestion de leurs camarades, puis rénovait sa chambre.

On se rappelle en souriant comment l’équipe devenait obsédée par un élément spécifique de la personnalité de l’ado. Si l’ado en question avait le malheur de déclarer son amour pour la pizza, l’équipe lui dénichait assurément des draps en mozzarella et mettait des morceaux de bacon dans le fond de ses tiroirs.

 

4. Les anges de la rénovation

Les anges de la rénovation
Les anges de la rénovation, crédit photo: Countryliving.com

 

OK, vous en avez ras le bol des petits budgets? Allons à l’autre extrême.

Dans cette émission, une équipe débarquait chez une famille éprouvée, mais à un niveau qui dépasse l’entendement; si tu n’avais pas au moins la lèpre et deux enfants sur leur lit de mort, ta candidature n’avait aucune chance d’être retenue.

Appuyée par une armée de bénévoles, l’équipe « rénovait » la maison de la famille dans le sens le plus large du terme. Les rénovations étaient tellement intenses que c’est à peine s’il restait un bout de mur de la maison originale.

On dévoilait ensuite le nouveau manoir à la famille, qui était contente 15 secondes avant de se rendre compte que les taxes municipales sur ce luxueux manoir dans le milieu d’un quartier défavorisé allaient l’étouffer dans le temps de le dire.

Beaucoup de familles ont été obligées de vendre leur nouvelle maison, ne réussissant pas à payer les frais associés à celle-ci.

Après avoir pris fin en 2012, la série a été relancée en 2020. Cette fois-ci, l’équipe de production a promis des maisons plus modestes, question de ne pas mettre les « familles gagnantes » à la rue.

La nouvelle mouture est diffusée sur HGTV ainsi qu’en version doublée sur CASA.

 

Bonnes rénos, tout le monde!