Français

Cette semaine à C’est juste de la TV, Anne-Marie Withenshaw et les panélistes Alex Perron, Nathalie Petrowski et Thérèse Parisien discutent du 43e Gala de l’ADISQ, d’Un souper presque parfait, de Double vie : quand la vérité nous rattrape et de Maid. Les complices abordent également le casse-tête pour les productions de remplacer des interprètes dans des séries de fiction.

C’est parti pour le résumé de l’émission du 12 novembre 2021 de C’est juste de la TV!

 

Zapping

Louis-José Houde a animé le 43e Gala de l’ADISQ avec brio, lui qui était à la barre de la remise de prix pour une 16e fois. Il était particulièrement en forme cette année et a fait preuve de plus de mordant qu’à l’habitude, surtout dans son monologue d’introduction. Le numéro d’ouverture de cette édition, qui marquait le retour en salle du public et des artistes, était cependant un peu trop niché pour le public non initié. De plus, les cotes d’écoute ont souffert du fait que la soirée électorale était diffusée au même moment, une décision d’ICI Télé qui a déplu à Nathalie Petrowski.

En remplacement d’André Ducharme, Antoine Vézina se débrouille bien à la narration d’Un souper presque parfait, même s’il doit continuer à peaufiner son travail. L’émission gagnerait à revenir à sa recette gagnante, soit celle d’être d’abord et avant tout une compétition culinaire, et non à tenter de divertir son public à tout prix.

La série documentaire Double vie : quand la vérité nous rattrape est fascinante à regarder. Elle raconte les histoires invraisemblables, mais bien réelles de gens ayant des doubles vies. La réalisation est grandiose, la matière est très riche et les reconstitutions sont crédibles.

Maid, la série dramatique racontant l’histoire d’une jeune mère qui quitte son conjoint violent, dresse un portrait peu reluisant de la société américaine. La violence verbale est bien dépeinte dans la série, qui est assez sombre, mais qui a aussi ses moments de lumière. Il est impossible de rester impassible devant une fiction aussi bien ficelée.

 

Quand des interprètes reprennent un rôle

Ensuite, l’animatrice et les panélistes ont exprimé leur opinion sur le changement d’interprète dans des séries de fiction après l’annonce que François Papineau reprendra le rôle de Claude Legault dans la deuxième saison de Cerebrum. Parfois, ces changements se font sans anicroche, comme pour le personnage de Shandy d’abord interprété par Suzanne Clément, puis repris par Catherine-Anne Toupin dans Unité 9, alors qu’ils sont moins réussis à d’autres occasions. C’est la même chose pour les animateurs et animatrices, qui sont un peu l’âme de leur émission. 

 

Ça m’allume… ou pas!

Cette semaine, Alex Perron a avoué avoir un faible pour le quiz Au suivant et son jeu final hautement stressant et divertissant. Thérèse Parisien, elle, n’apprécie pas la guerre que se livrent les réseaux télé pour annoncer les gagnants et gagnantes lors des soirées électorales, ce qui peut mener à bien des malaises. Enfin, la discussion passionnée entre Patrick Huard et Denis Villeneuve sur les coulisses du film Dune à l’émission La tour a captivé Nathalie Petrowski, qui en aurait pris plus.

Voilà qui met fin à ce résumé de l’émission du 12 novembre 2021 de C’est juste de la TV.

Pour regarder l’émission dans son intégralité, c’est ici :

À la semaine prochaine!