Français

Cette semaine à C’est juste de la TV, l’animatrice Anne-Marie Withenshaw ainsi que les panélistes Alex Perron, Thérèse Parisien et Nathalie Petrowski ont échangé leurs impressions sur JMP, Adele One Night Only, La traque et J’t’aime gros. L’équipe a également piqué un brin de jasette avec l’auteur et humoriste Matthieu Pepper, qui était de passage en studio.

Voici le résumé de l’émission du 19 novembre 2021 de C’est juste de la TV.

Allons-y!

 

Zapping

Les attentes étaient passablement élevées en prévision des soirées JMP, des événements-spectacles rappelant ceux animés par l’humoriste Jean-Marc Parent dans les années 1990. Malheureusement, malgré une réalisation de grande qualité, la soirée était plutôt décevante en raison des malaises, de plusieurs moments inintéressants et de l’humour un peu dépassé de l’animateur. 

La soirée Adele One Night Only n’était pas décevante sur le plan musical. Tout était grandiose, peut-être même trop, ce qui a causé un manque d’authenticité et d’émotion. L’entrevue d’Adele réalisée par Oprah Winfrey n’a pas permis au public d’en apprendre beaucoup sur la chanteuse, surtout parce que cette dernière ne semblait pas être ouverte et disposée à répondre aux questions de son intervieweuse.

La série documentaire La traque est fascinante, bien qu’elle ait quelques défauts, comme la présentation trop fournie de la carrière de son animateur, le journaliste Patrick Lagacé, ainsi qu’une omission importante sur le policier Fayçal Djelidi, en vedette dans la production. Le récit, bien que son dénouement est connu, est très bien raconté et ne manque pas de suspense.

J’t’aime gros est une série documentaire s'attaquant à la grossophobie racontant les expériences souvent difficiles de personnes grosses. La chanteuse et comédienne Mélissa Bédard et l’humoriste Christine Morency sont excellentes à la barre de l’émission qui aborde un thème brûlant d’actualité. Le ton de la série, qui mêle humour, tristesse, ouverture et candeur, est rafraîchissant. Cette proposition avait pour objectif de faire comprendre la portée des mots aux gens, ce qu’elle fait avec brio.

 

Invité de la semaine : Matthieu Pepper

L’auteur, humoriste et comédien Matthieu Pepper était sur le plateau de l’émission et en a profité pour parler d’Entre deux draps, la série qu’il a conçue, qui est devenue annuelle et en adaptation pour le Canada anglais. Le jeune trentenaire a notamment raconté qu’il a dû auditionner pour décrocher le rôle qu’il avait écrit pour lui-même et qu’il apprécie beaucoup de superviser le développement de la série en anglais. L’humoriste a aussi parlé de diversité corporelle à la télé, lui qui a participé à la série documentaire J’t’aime gros. Il a mentionné ne pas avoir d’objectif précis en lien avec cette question comme concepteur télé, mais accepte de se dénuder devant la caméra dans des épisodes d’Entre deux draps lorsqu’il est pertinent de le faire. Matthieu Pepper a ajouté qu’il fallait accepter l’inconfort de s’exposer ainsi pour un jour acquérir une aisance à le faire, et que cela avait été libérateur pour lui.

 

Ça m’allume… ou pas!

Cette semaine, Nathalie Petrowski a craqué pour la performance endiablée des proches de Sam Breton à En direct de l’univers. Alex Perron a trouvé très étrange la prise d’otages dans la série ...Moi non plus!, qui détonnait avec le style habituellement plutôt léger et drôle de l’émission. Le segment de danse de Prière de ne pas envoyer de fleurs en hommage à Mélissa Bédard mettant en vedette Christine Morency a beaucoup plu à Thérèse Parisien. Enfin, Matthieu Pepper a avoué sa fascination pour la série Le dernier vol de Raymond Boulanger, racontant les aventures de cet ancien pilote et mercenaire, un personnage plus grand que nature.

Voilà qui met fin à ce résumé de l’émission du 19 novembre 2021 de C’est juste de la TV!

Pour la regarder dans son intégralité, c’est ici :

À la semaine prochaine!