CJDLTV – Résumé de l’émission du 21 janvier 2022

CJDLTV –  Résumé de l’émission du 21 janvier 2022

Cette semaine à C’est juste de la TV, l’animatrice Anne-Marie Withenshaw ainsi que ses complices Alex Perron, Nathalie Petrowski et Dave Ouellet, en remplacement de Thérèse Parisien, discutent des répercussions de la COVID-19 sur des productions québécoises telles que Star académie et Big Brother célébrités en début d’émission. L’équipe a également tenu à rendre hommage au réalisateur avant-gardiste Jean-Claude Lord ainsi qu’au brillant musicien et chanteur Karim Ouellet, tous deux morts récemment.

L’équipe échange ensuite ses impressions sur Les bracelets rouges, Survivre à ses enfants et La confrérie avant de faire une incursion dans le monde de la série documentaire d’observation puis, enfin, de recommander (ou pas!) une récente proposition télévisuelle.

C’est un départ pour le résumé de l’émission de C’est juste de la TV du 21 janvier 2022!

 

Zapping

D’abord, la réaction a été unanime quand les critiques ont traité des Bracelets rouges, une fiction mettant en vedette des jeunes se retrouvant à l’hôpital pour diverses raisons qui forment un groupe afin de créer un esprit de communauté. La série dramatique est très lumineuse, notamment grâce à l’excellente réalisation, et fait l’éloge du courage et de la résilience de la jeune patientèle se trouvant en milieu hospitalier.

Nathalie Petrowski s’est régalée devant la comédie Survivre à ses enfants, qui raconte les péripéties de trois couples amis et de leur famille. Pour leur part, Alex Perron et Dave Ouellet ont trouvé les textes plutôt convenus et prévisibles. Ce dernier a aussi relevé que le niveau de jeu des interprètes en vedette dans la série n’était pas toujours égal.

Le moins que l’on puisse dire à propos de la prémisse de la nouvelle série diffusée sur Noovo La confrérie est qu’elle est originale. La comédie dramatique relate l’histoire d’un homme, joué par Pierre-François Legendre, devant remplacer un ami ayant subi un malaise cardiaque qui incarne une mascotte populaire. On prend plaisir à regarder les épisodes qui sont bourrés de surprises.

 

Les séries d’observation

L’équipe s’est ensuite plongée dans l’univers des séries d’observation, qui proposent au public de découvrir des mondes habituellement peu connus. La série documentaire Injections et bistouris expose les multiples facettes de la chirurgie esthétique. Elle est surtout pertinente et intéressante lorsque les situations mises à l’écran incitent à la réflexion et à l’éducation. Fermont met en lumière des personnes exerçant différentes professions liées à l’exploitation minière. Bien que la production soit loin d’être pleine de rebondissements, il est intéressant qu’elle soit réalisée avec des gens d’ici qui ont leur métier à cœur. La série Police en service suit des policiers et policières de Québec au cours d’une multitude d’interventions de natures variées. Même s’il y a un certain intérêt à mieux connaître la réalité des membres du corps policier, la production ressemble parfois à une infopub pour le Service de police de la Ville de Québec.

 

Ça m’allume… ou pas!

Cette semaine, Alex Perron a aimé la compétition entre quidams Le meilleur pâtissier du Québec, un concept britannique adapté au Québec. De son côté, Nathalie Petrowski a été touchée par le vibrant hommage rendu à deux infirmières qui ont changé des vies à l’émission Deuxième chance. Enfin, Dave Ouellet ne comprend pas pourquoi la série Nos ancêtres les extraterrestres est diffusée à la télévision tellement c’est du gros n’importe quoi!

Voilà qui met fin à ce résumé de la plus récente émission de C’est juste de la TV!

Pour la regarder dans son intégralité, c’est ici :

À la semaine prochaine!