Français

C’est vendredi dernier que débutait la toute nouvelle saison de C’est juste de la TV (CJDLTV), rendez-vous hebdomadaire au cours duquel Anne-Marie Withenshaw et ses camarades discutent en long et en large de la télé.

 

Pour bien commencer cette quatorzième saison de l’émission, de nombreuses nouveautés ont été annoncées, dont l’arrivée d’un nouveau panéliste, Nicolas Ouellet – animateur, chroniqueur et véritable mordu de télé – ainsi que le retour des invités et invitées en studio.

 

Une première semaine à l’écoute

 

Bien sûr, il n’a fallu que quelques minutes avant que les comparses ne discutent de la semaine de visionnement qui venait de passer, la première de la nouvelle saison. Si la plupart ont retrouvé avec bonheur les personnages et les multiples intrigues de la série policière District 31, Nathalie Petrowski n’a pas apprécié la formule d’une heure, elle qui préfère avoir sa microdose de l’émission chaque jour, mais elle dit avoir adoré la finale de la saison 4. De son côté, Nicolas Ouellet a avoué n’avoir jamais regardé la populaire série avant de devenir collaborateur à CJDLTV. Maintenant à jour, il a indiqué comprendre l’engouement pour District 31.

 

Pour ce qui est de De garde 24/7, tout le panel, sans exception, a été fasciné par la captation des images alors que la COVID-19 faisait son entrée sur le territoire québécois et dans le milieu hospitalier.

 

Les émissions de la rentrée des différentes chaînes ont aussi retenu l’attention cette semaine. Le spectacle organisé pour le lancement de Noovo a été apprécié en général, même si le mélange musique-humour ne collait pas, selon Thérèse Parisien. Nicolas Ouellet a lui aussi avoué qu’il ne comprenait pas le lien entre ce spectacle à grand déploiement, présenté au Centre Bell, et la mission de Noovo. Même plus traditionnelle, l’émission de la rentrée de TVA a présenté des extraits des séries prochainement diffusées sur la chaîne, ce qui a plu à l’équipe. Les panélistes ont aussi aimé la mouture simple et conviviale de l’émission de la rentrée de Télé-Québec, animée par Christian Bégin.

 

L’invité de la semaine

 

L’animateur, producteur et personnalité aux multiples chapeaux Pierre-Yves Lord était de passage en studio pour discuter des différents projets sur lesquels il a travaillé au cours des derniers mois. Il a notamment traité des différents défis auxquels les productions ont dû faire face en raison des mesures sanitaires à respecter en temps de pandémie. Il a adoré son expérience à l’animation de Seuls ensemble, une émission mettant en vedette des Canadiens et Canadiennes résidant à l’extérieur du pays qui ont vécu les effets de la COVID-19 de façon différente. Lord s’est aussi dit très heureux que la production de 100 génies, un jeu télévisé destiné aux jeunes, ait été en mesure de s’adapter pour respecter les mesures sanitaires et ainsi accoucher d’une nouvelle saison. Finalement, il a vanté les mérites de Rosalie Bonenfant, qui se joindra à l’équipe d’animation de Deux hommes en or à compter de janvier 2021.

 

Ça m’allume… ou pas!

 

Fusion des segments « Ça m’allume! » et « Le réparateur », « Ça m’allume… ou pas! » est une nouveauté cette année. Pour sa première recommandation, Nicolas Ouellet a encensé le documentaire Résistance, qui donne un accès inédit au service de police de l’agglomération de Longueuil après le souhait de son commandant de voir son organisation être plus proche de la communauté. De son côté, Nathalie Petrowski a été captivée par The Social Dilemma, un documentaire diffusé sur Netflix. Ce long métrage traite des effets néfastes des écrans sur nos vies et démontre la dépendance créée par les grands outils numériques utilisés partout dans le monde. Enfin, la série YUL : la vie à l’aéroport n’a pas réussi à coller Thérèse Parisien à son sofa; c’est même plutôt le contraire qui s’est produit.

 

Voilà ce dont il a été question dans la première émission de la quatorzième saison de C’est juste de la TV!

 

Pour regarder l’émission, c’est ici :


À la semaine prochaine!