Français
De Marie-Jo Thério à Edith Butler : ces artistes de l'Acadie qui ont marqué le pays

De Marie-Jo Thério à Edith Butler : ces artistes de l'Acadie qui ont marqué le pays

Thomas Dallaire-Boudreault

19 mars 2020

De Zachary Richard à Angèle Arsenault, d’Edith Butler à Lisa LeBlanc, l’Acadie nous a offert des autrices-compositrices-interprètes et auteurs-compositeurs-interprètes inoubliables, qui ont forgé la chanson francophone au pays. ICI ARTV vous propose d’en redécouvrir. C’est parti!


Voyez Marie-Jo Thério interpréter le personnage de Yolande Leblanc dans À la valdrague, le jeudi 19 mars  à 21 h, ainsi que le vendredi 20 mars dès 7 h sur ICI ARTV.


 

Marie-Jo Thério
 


 

Autrice-compositrice-interprète unique en son genre. Une présence scénique incomparable, une voix singulière et parfaitement maîtrisée, une pianiste accomplie : Marie-Jo Thério fait partie des incontournables de la chanson francophone.
 

Originaire de Shédiac, elle grandit à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Très tôt, elle écrit et compose des chansons. Elle quitte sa province natale pour Montréal à 17 ans, où elle étudie la littérature et le théâtre au Conservatoire d’art dramatique. En plus de 30 ans de carrière, elle joue notamment dans la série Chambre en ville, est lauréate du prix Félix-Leclerc et joue dans plusieurs comédies musicales à succès (Notre-Dame de Paris et Les misérables), en plus de faire paraître trois albums marquants.
 

En 2020, elle célèbre les 20 ans de son album culte La maline, qui contient notamment la chanson Café Robinson. Elle repartira sur la route cet automne pour replonger dans cet album grandiose.

 

 

ANGÈLE ARSENAULT 

L’incomparable Angèle Arsenault naît en 1943 à Abrams-Village, à l’Île-du-Prince-Édouard, de parents acadiens. Elle est la huitième d’une grande famille de 14 enfants. Très tôt, elle apprend le piano et la guitare en jouant des chansons traditionnelles. Elle arrive en 1966 au Québec, où elle se produit notamment dans les boîtes à chansons de l’époque ainsi qu’à la radio et à la télévision.

                                                                       

Dans les années 70, elle compose ses propres chansons, anime une émission de télévision, participe au film Le temps de l’avant et fonde la Société de programmation et de production de spectacle (SPPS) avec, notamment, Edith Butler. C’est véritablement en 1977 qu’elle connaît son plus grand succès populaire avec la chanson Moi j’mange.

 

Angèle Arsenault est décédée en janvier 2014.

 

EDITH BUTLER
 

Je vous mets au défi de ne pas chanter : « Paquetville, Paquetville, tu peux ben dormir tranquille… »

Edith Butler n’a plus besoin de présentations. Près de 50 ans de carrière, une vingtaine d’albums, un succès international, l’Ordre du Canada, plus 2 millions de disques vendus et les plus grands honneurs de la francophonie : elle est l’une des plus prolifiques artistes canadiennes.

 

On lui doit les classiques Paquetville, J’étions fille du vent et d’Arcadie et Hymne à l’espoir.

 

ZACHARY RICHARD
 

L’histoire d’amour entre le Québec et Zachary Richard dure depuis plus de 40 ans déjà! Originaire de la Louisiane, précisément de la ville de Scott, Zachary Richard est le premier, dans les années 1970, à offrir au public américain la musique acadienne traditionnelle avec un son contemporain. Il poursuit ensuite sa route jusqu’au Québec, et en France. En 1976, il s’établit à Montréal et y produit sept albums.
 

Son album Cap enragé, en 1996, marque l'imaginaire collectif. Il contient les classiques Au bord du lac Bijou et, bien sûr, La ballade de Jean Batailleur. Après plus de 50 ans de carrière, il a réalisé, jusqu'à maintenant, 23 albums, a écrit 6 livres et remporté 6 Félix.

 

LISA LEBLANC
 

Lisa LeBlanc a été découverte par le grand public avec sa chanson Aujourd’hui ma vie c’est d’la marde, tirée de son album éponyme de 2012, chanson qu’elle ne croyait jamais lancer, ironiquement.

Originaire du petit village de Rosaireville au Nouveau-Brunswick (qui ne compte que 51 habitants), Lisa LeBlanc est diplômée de l’École nationale de la chanson. Elle est aussi la lauréate 2010 du Festival de la chanson de Granby. Son talent résonne jusqu’en France où, en 2013, elle remporte le prix du premier album francophone France Inter/Télérama.


En huit ans de carrière, elle nous a offert jusqu’à maintenant deux albums et un microalbum.

 

 

ROCH VOISINE

L’auteur-compositeur-interprète Roch Voisine a connu une fulgurante carrière dans toute la francophonie dans les années 1980 et 1990. Qui ne se souvient pas des succès Hélène ou Avant de partir ?

Originaire d’Edmundston au Nouveau-Brunswick, celui qui se destinait à devenir joueur de hockey a vu sa vie prendre une toute autre direction après un spectacle à La ronde en 1986 lors de la Fête du Canada. Il est ensuite choisi pour animer l’émission Top jeunesse, dans laquelle on présentait les vidéoclips de l’heure sur les ondes de feu TQS.

Son premier album, Hélène, paru en 1989, est un fulgurant succès tant au Québec qu’en France. Roch devient rapidement la coqueluche du showbiz québécois. Dans les années 1990, ce succès le mènera à jouer dans les plus grandes salles de France et même à obtenir sa statue de cire à Grévin en 1993.

En trente ans de carrière, il est l’un des artistes canadiens ayant connu le plus de succès dans la francophonie.