Français

Au Québec, la belle saison rime avec coups de cœur artistiques, visites captivantes et escapades dépaysantes. Découvrez ce qui éveille l’appétit culturel de la chroniqueuse et animatrice Émilie Perreault cet été.

 

UN LIVRE

Le roman Deux sœurs de David Foenkinos. C'est un auteur que j'adore pour son style d'écriture – simple, limpide, lucide – et sa façon de créer des personnages attachants. Dans ce livre-ci, il y a Mathilde, une jeune femme dans la trentaine qui vit une peine d'amour terrible. La question qui sous-tend le roman : est-ce que la souffrance peut transformer une personne? Malgré la prémisse, ce roman n'est pas déprimant et il se transforme en thriller psychologique plus l'histoire avance. Parmi ses livres précédents que vous pouvez trouver en format poche, je vous recommande La délicatesse, Le mystère Henri Pick et Charlotte.

 

Amphithéâtre Fernand-Lindsay

UN CONCERT

Vous devez une fois dans votre vie aller voir un concert à l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay, à Joliette. Propriété de la Place des Arts, cette salle de spectacle à ciel ouvert offre une acoustique hors du commun sous les étoiles. Assurez-vous d'ajouter ceci à votre bucket list! Yannick Nézet-Séguin y sera avec l'Orchestre Métropolitain le 6 juillet, Kent Nagano le 3 août avec l'Orchestre symphonique de Montréal, et les Grands Ballets occuperont cette scène pour la première fois le 4 août. 

 

UN ROAD TRIP

Si vous voulez découvrir un endroit magnifique, rendez-vous dans la vallée de Harrington, un superbe secteur situé près de la rivière Rouge et dont les paysages rappellent ceux des Highlands, en Écosse. L'endroit a été désigné comme paysage culturel patrimonial. 

 

La vallée de Harrington dans les Laurentides

 

UN SOUVENIR D'ÉTÉ

J'ai le souvenir d'une semaine de vacances d'été vers 8 ou 9 ans, la première fois où on est partis seuls avec mon papa après le divorce de mes parents. Une semaine de camping à Saint-Félicien près du zoo. Il fallait plusieurs heures pour se rendre là-bas, et je me rappelle que la cassette des Colocs jouait à plein volume dans la voiture. Cette musique nous réunissait tous les trois : mon père est un amateur d'harmonica, mon frère est un joueur de hockey – il aimait la chanson Passe-moé la puck –, et moi, je ne comprenais probablement pas toutes les paroles des chansons, mais j’aimais l'interprétation de Dédé Fortin. Ma chanson préférée était Juste une p'tite nuite, ce qui est plutôt drôle parce que le texte est vraiment loin de la réalité d'une enfant de 8 ou 9 ans!

 

UNE PLOGUE

Cet été, je serai co-porte-parole du festival  Fous de théâtre, qui se déroule à L'Assomption du 15 au 17 août. Je partage ce mandat avec mon ami Simon Boulerice. Les organisateurs nous ont donné carte blanche pour le spectacle d'ouverture. On a donc décidé de mettre en commun les textes théâtraux qui ont jalonné notre parcours et qui expliquent en quelque sorte comment notre amour du théâtre nous a menés sur deux chemins différents : celui de la création pour Simon, celui du journalisme culturel pour moi. Ça s'appelle Les pièces de notre amour, en hommage au film Les pages de notre amour. Mais on ne sait pas encore si on va refaire la photo de Ryan Gosling et Rachel McAdams sous la pluie!  

 

Émilie Perreault et Simon Boulerice