Français

Ce ne sont pas les arnaqueurs qui manqueront aux Oscars cette année. Du financier déchu du Wolf of Wall Street au fomentateur de système de Ponzi dans Blue Jasmine en passant par le couple de joyeux escrocs de American Hustle, ils sont partout! La crise économique et les scandales financiers auraient-ils inspiré les scénaristes?

En tout cas, crise économique ou pas, l'arnaque, la fraude et l'escroquerie ont souvent servi de thèmes cinématographiques. Voici quelques films qui, on le souhaite ardemment, ne vous inspireront pas de trop mauvais plans!

The Hustler (USA, 1961) / The Color of Money (1986)

Ces deux films, réalisés respectivement par Robert Rossen et Martin Scorsese, mettent en scène le personnage d'Eddie (Paul Newman, dans les deux films), un arnaqueur au billard qui fait monter les mises en laissant penser qu'il est peu doué pour ce jeu, alors qu'en réalité il y excelle. Le film de 1986 a été nommé quatre fois aux Oscars et a valu à Newman la statuette du meilleur acteur.

How to steal a million (USA, 1966)

Ce film, qui met en vedette Audrey Hepburn et Peter O'Toole, s'articule autour du thème des œuvres d'art contrefaites.

The Sting (USA, 1973)

Par inadvertance, trois petites frappes volent un pègreux notoire, qui se venge en tuant l'un d'entre eux. Un de ses amis (Robert Redford) s'associe à un pro de l'escroquerie (interprété par Paul Newman qui, décidément, donne dans l'arnaque) pour rendre au mafieux la monnaie de sa pièce.

Dirty Rotten Scoundrels (USA, 1988)

Deux escrocs, interprétés respectivement par Michael Caine et Steve Martin, s'enrichissent en arnaquant des femmes trop naïves pour leur bien. Le premier, craignant la compétition du second fraîchement débarqué sur son territoire, lui lance un défi. Le premier qui parviendra à obtenir 50 000 dollars de Janet, une femme fortunée des environs, pourra rester, mais le perdant devra quitter la Côte d'Azur...

Jackie Brown (USA, 1997)

Une hôtesse de l'air qui, accessoirement, travaille comme passeuse pour un trafiquant d'armes, est arrêtée par des représentants de la loi. Ils sollicitent son aide pour piéger le trafiquant, mais Jackie n'a pas dit son dernier mot.

Catch Me If You Can (USA, 2002)

Basé sur une histoire vraie, ce film de Steven Spielberg raconte l'histoire de Frank Abagnale Jr (Leonardo DiCaprio), un pro de l'usurpation d'identité qui, dans les années 1960, a réussi à escroquer plusieurs millions de dollars avant même d'avoir atteint l'âge de la majorité.