Français

Si l'Irlande m'était contée: 10 films pour la Saint-Patrick

Jour férié commun à la République d'Irlande et à l'Irlande du Nord, le jour de la Saint-Patrick, célébrée le 17 mars, n'est pas, comme on le croit souvent, la fête nationale de la nation irlandaise. Divisée, la nation irlandaise n'a pas de fête célébrant l'unité ou la réunification de son peuple, mais on célèbre sa culture. La Saint-Patrick dépasse largement les frontières d'Erin pour rejoindre aux quatre coins du monde des Irlandais de sang ou de coeur, aux racines profondes ou aux aspirations festives. Pour souligner cette journée spéciale, voici des films en connexion avec l'Irlande et son peuple. Joyeuse Saint-Patrick!

L'incontournable: Au nom du père (In the name of father), Jim Sheridan, 1993

Impossible de partager une liste de films sur l'Irlande sans que plusieurs oeuvres aient un lien avec sa situation politique. Commençons donc avec Au nom du père, film coup-de-poing qui fait la critique sans concession du système judiciaire britannique lors des vagues d'attentats de l'Armée républicaine irlandaise (I.R.A) provisoire  dans les années 1970. Une oeuvre engagée, adaptée du roman autobiographique de Gerry Conlon, qui est devenue un classique.

http://youtu.be/04ZYTB2ZXVc

Le réaliste extrême: Hunger, Steve McQueen, 2008

Pour continuer dans la veine des films engagés  sur la situation politique et historique de l'Irlande, Hunger pousse le réalisme à son paroxysme en retraçant  la grève de la faim menée par les séparatistes de l'I.R.A détenus par les forces britanniques en 1981 afin d'être reconnus comme prisonniers politiques. Cet évènement marque également les derniers jours de Bobby Sands, leur leader. Dur!

http://youtu.be/Mw7WJLZmVF4

L'épique fondateur: Michael Collins, Neil Jordan, 1996

Épopée de la lutte pour l'indépendance de l'Irlande au début du XXe siècle, ce film relate les débuts du conflit que l'on connait. À l'origine de ce dernier, la rébellion qui éclate à Dublin en 1916, dite «Insurrection de Pâques», et qui échouera dans un bain de sang. Un homme décide alors qu'il s'agira là de la dernière défaite des Volontaires Irlandais: Michael Collins, un personnage qui a marqué et marque encore l'histoire du pays.

http://youtu.be/F1pkbe29910

Le dramatique familial: Le vent se lève (The Wind That Shakes The Barley), Ken Loach, 2006

Remontant lui aussi aux origines sociales et politiques de la Guerre d'indépendance irlandaise (1919-1921) et de celles de la guerre civile qui la suivit (1922-1923), ce film emprunte son titre à un poème de Robert Dwyer Joyce. Il raconte l'histoire d'un petit groupe d'activistes de l'I.R.A à travers l'union première puis la divergence de deux frères dans leur lutte pour combattre l'occupant britannique. Le filme a remporté la prestigieuse Palme d'Or à Cannes en 2006!

http://youtu.be/6yvHe_ksnDA

L'historique social: Les cendres d'Angela (Angela's Ashes), Alan Parker, 1999

À travers le regard d'un fils sur la vie de sa mère, Les cendres d'Angela fait le portrait poignant de la misère qui a sévi en Irlande au début du XXe siècle, qui a conduit à l'exclusion sociale de toute une partie de la population. Il s'agit là d'une adaptation du best-seller roman autobiographique homonyme de Frank McCourt.

http://youtu.be/6zLpf1XDNko

L'historique artistique: My Left Foot (My Left Foot: The Story of Christy Brown), Jim Sheridan, 1989

My Left Foot retrace la vie de Christy Brown, peintre né à Dublin en 1932 qui, tout en étant atteint de paralysie spasmodique dès sa naissance, parvient à contrôler son pied gauche à l'âge de neuf ans et commence dès lors à peindre. Une existence hors du commun interprétée par Daniel Day-Lewis, qui a reçu l'oscar du meilleur acteur pour sa performance époustouflante.

http://youtu.be/2dRdWJfv-cM

Le musical social: Les Commitments (The Commitments), Alan Parker, 1991

Bouffée d'oxygène musicale, cette comédie tirée du premier des trois romans de la trilogie de Barrytown de l'écrivain irlandais Roddy Doyle raconte l'histoire de jeune chômeurs des quartiers défavorisés de Dublin qui décident de fonder un groupe de musique soul. Une plongée sociale en musique dans le Dublin des années 80.

Le thriller social engagé: The Crying Game, Neil Jordan, 1992

Jody, un soldat britannique enlevé par l'I.R.A., se lie d'amitié avec son geôlier Fergus. Après une intervention de l'armée britannique dans laquelle Jody perd la vie, Fergus parvient à s'échapper. Fergus part alors à la recherche d'une femme dont Jody lui a parlé, lui faisant promettre de la retrouver. Fergus rencontre cette femme fascinante et en tombe amoureux... C'est le début d'un thriller psychologique qui bouscule les idées reçues sur le(s) genre(s).

http://youtu.be/KqyH69oZAus

L'humoristique contemporain: Vieilles Canailles (Waking Ned Devine), Kirk Jones, 1998

Inspiré d'un fait divers irlandais, ce film relate l'histoire de Jackie O'Shea et Mickael O'Sullivan, habitants du village de Tully More qui, en apprenant que l'un des habitants de leur village a gagné à la loterie nationale, souhaitent être les premiers à l'annoncer à la personne concernée pensant qu'ainsi ils pourraient retirer quelques dons à cette dernière. Mais quand ils parviennent chez le gagnant, ce dernier est décédé! Ces Vieilles canailles ne vont pas baisser les bras pour autant.

Pour le souvenir: Bloody Sunday, Paul Greengrass, 2002

Journée historique qui a fait l'effet d'un big bang pour la prise de conscience internationale de la situation politique en Irlande, le dimanche 30 janvier 1972, depuis lors appelé ''Bloody Sunday'', a marqué les esprits. Cette journée là, à Derry, en Irlande du Nord, une marche pacifique pour l'égalité des droits entre catholiques et protestants dégénère et des soldats de l'armée britannique font feu sur les manifestants provoquant la mort de 14 manifestants ainsi que de nombreux blessés. Le film de Paul Greeengrass retrace ces événements dramatiques.

 

http://youtu.be/o6zvb0naOZo

Aujourd'hui, c'est le 17 mars.  Que la St-Patrick, fête célébrée en République d'Irlande comme en Irlande du Nord, jour férié sur toute l'île, soit un jour de réunion et de paix! Bonne fête à tous!