La télé, un jeu d’enfant!

La télé, un jeu d’enfant!

30 mars 2022

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV

Voir l'émission

 

On a connu ces artistes enfants. On les voit à la télé depuis 10, 20 et même 30 ans. Plutôt que de jouer au retour de l’école ou de regarder leur émission préférée, ces jeunes apprenaient leurs textes, travaillaient avec les plus grands comédiens et comédiennes, et avaient déjà un agenda bien rempli. La télévision québécoise regorge d’artistes qui ont marqué les esprits, et ce, depuis très longtemps!

L’équipe web de C’est juste de la TV a eu envie de retracer pour vous les balbutiements de la carrière de quelques artistes que le public adule.

 

***

GUILLAUME LEMAY-THIVIERGE


Il était sale et baveux, et avait un franc-parler mémorable! C’est avec le rôle de Monsieur Émile dans le film Le matou que Guillaume s’est fait connaître du grand public, en 1985, à l’âge de 9 ans. Mais tout juste avant, en 1984, Guillaume avait décroché l’une de ses premières apparitions télévisées dans une publicité d’Orange Crush. Par la suite, son téléphone n’a pas cessé de sonner (« Ligne Guillaume, bonjour! ») et on l’a vu dans plusieurs séries, dont le téléfilm Lance et compte : le crime de Lulu, en 1990, où il interprétait le personnage de Daniel. Guillaume est d’ailleurs l’un des rares comédiens à avoir pu jouer deux rôles différents à deux époques différentes dans une même série, puisqu’il est revenu interpréter en 2009 le personnage de Maxim Marois, un avocat en fauteuil roulant, dans Lance et compte : le grand duel. Il a également tenu des rôles dans Chambres en ville, Les intrépides, Sur la piste, Radio enfer, Ramdam, Casino, 30 vies et Cheval-serpent, en plus d’être l’animateur de plusieurs émissions, comme Chanteurs masqués à TVA. Aujourd’hui, à 46 ans, Guillaume se passe de présentation!

 

MÉLISSA DÉSORMEAUX-POULIN


À l’âge de 6 ans, Mélissa est apparue pour la première fois à la télévision, dans une publicité pour les céréales Magic Crunch. Elle a par la suite joué dans une publicité de lait au chocolat, dont la réalisatrice Micheline Lanctôt assurait la direction. Quand celle-ci a su que les producteurs de Jamais deux sans toi cherchaient une jeune fille, elle a proposé le nom de Mélissa. Cette rencontre a été déterminante dans sa carrière. C’est donc à 8 ans qu’elle a interprété le rôle de Marie-Andrée Régnier, d’abord dans la deuxième mouture de Jamais deux sans toi (de 1989 à 1993), puis dans sa suite, le téléroman Les héritiers Duval

Âgée de maintenant 40 ans, Mélissa mène une carrière florissante à la télé. Elle a tenu des rôles marquants dans plusieurs séries, comme celui de l’avocate Ariane Beaumont dans Ruptures, de l’actrice porno Carla Moreli dans Mensonges ou encore de la policière Valérie Roberge dans Lac-Noir. Suivant les traces de sa mère, Florence, la fille de Mélissa, répète l’histoire et commence à son tour une carrière à la télé, à l’âge de 7 ans. On peut la voir dans la série Entre deux draps sur Noovo. La ressemblance est frappante!

 

CATHERINE BRUNET

Catherine Brunet a vécu la vie d’une enfant-star. Dès l’âge de 9 ans, elle a incarné le rôle-titre dans Le monde de Charlotte, à Radio-Canada. En y tenant le premier rôle, elle est vite devenue une fillette reconnue et adulée du public. La série a été en ondes de 1999 à 2004 et mettait en vedette Marie-Thérèse Fortin, Henri Chassé, Jean Besré et Bianca Gervais. L’actrice a appris énormément sur son métier en côtoyant sur ce plateau de grands noms à la carrière déjà établie. Pour elle, cette série a été une école de théâtre et un terrain de jeu formidable, en plus de marquer son passage de l’enfance à l’adolescence. Encore aujourd’hui, Catherine Brunet entretient des liens forts avec ces camarades de jeu.

Après Le monde de Charlotte, la comédienne a enchaîné les rôles : Constance dans Ramdam, Audrey dans Marche à l’ombre, Catherine dans Le chalet, Kim Bérubé dans 5e rang ou encore Delphine dans Pour toujours, plus un jour. Âgée aujourd’hui de 31 ans, elle possède déjà une feuille de route bien remplie!

 

PIER-LUC FUNK

Le comédien Pier-Luc Funk
Photo : Vivaclic / Télé-Québec


Après avoir joué un premier rôle important dans le film Un été sans point ni coup sûr, en 2008, alors qu’il venait à peine de célébrer son 13e anniversaire, Pier-Luc Funk a décroché le rôle de Samuel dans la série jeunesse Tactik, à Télé-Québec. Cette émission, qui a marqué toute une génération de 2008 à 2013, est rediffusée aujourd’hui sur Unis TV. 

Sa carrière a ensuite pris son envol et il excelle depuis dans tout ce qu’il entreprend, autant dans la comédie que dans les rôles dramatiques. On a pu le voir dans la série à sketches SNL Québec, dans le rôle du méchant Jérémie dans la série Mémoires vives, dans le rôle de Dominic Couture dans Fragile ou encore dans Entre deux draps, sur Noovo. Grand improvisateur, il est de la distribution de la sitcom improvisée Rue King, à TVA. Il est également coanimateur de la Soirée Mammouth avec Sarah-Jeanne Labrosse depuis 2017. Il a aussi animé la grande émission de variétés Sans rancune, à TVA, en 2021. À 27 ans, l’artiste a un CV bien garni!

 

BIANCA GERVAIS

La distribution de la série Le monde de Charlotte
Photo : Courtoisie, 7 jours


Le tout premier rôle de Bianca Gervais a été celui d’une petite fille chantant bonne fête dans la série Lobby, en 1996. Elle était alors âgée de 11 ans. Elle a ensuite enchaîné les rôles dans Caserne 24, Chartrand et Simone, Omerta 2 et Délirium. C’est toutefois en 2000, alors qu’elle était adolescente, qu’elle a interprété les deux rôles les plus marquants et déterminants pour elle. On parle ici de celui de Julie Lemire, une jeune fille troublée par la séparation de ses parents, dans la série Fortier, et celui de Karine, la grande sœur de Charlotte, dans Le monde de Charlotte. Ce dernier rôle a aussi fait l’objet de la série dérivée Un monde à part, en 2004. Les enfants-vedettes vivent beaucoup de « premières fois » à la télé avant de les vivre dans la réalité. Bianca a affirmé avoir vécu son premier french à la télé dans Le monde de Charlotte avant même d’avoir embrassé une personne dans la vraie vie!

L’actrice est passée d’enfant à femme au cours de sa carrière. C’est son rôle dans Le négociateur qui l’a fait redécouvrir au public québécois, cette fois en tant qu’adulte. Elle y jouait Bess Labonté, une femme torturée qui cherche à se venger. Ce rôle lui a confirmé qu’elle était capable de jouer du drame, de livrer des performances chargées et qu’elle pouvait incarner d’autres personnages que des adolescentes ou de belles filles. Âgée aujourd’hui de 36 ans, elle a une carrière impressionnante et a interprété de nombreux rôles! Elle a également coanimé et réalisé le magazine Format familial de 2014 à 2021, à Télé-Québec.

 

JESSICA BARKER

Jessica Barker et Lòrant Deutsch
Photo : Unis TV


Jessica Barker a commencé sa carrière à l’âge de 13 ans en jouant la jeune Charlotte dans Les filles de Caleb. C’est toutefois en 1992 qu’on a découvert l’inoubliable télésérie jeunesse Les intrépides, dans laquelle elle a incarné Julie. Tom (Lorànt Deutsch) et Julie ont marqué l’imaginaire d’une génération d’enfants avec leur radio pirate cachée et leurs enquêtes aux quatre coins du Québec et de la France. Pas moins de 30 ans plus tard, les paroles de la chanson accrocheuse du générique résonnent encore dans nos têtes : « Si tu appelles au secours sans jamais perdre un instant, les intrépides accourent, on est toujours présents! » Ce rôle a été marquant pour elle et pour le public, et la série est aujourd’hui rediffusée sur Unis TV

On a pu par la suite la voir animer le magazine Sur la piste, avec Vincent Bolduc et Guillaume Lemay-Thivierge, et la voir jouer dans plusieurs autres séries. Aujourd’hui, à 44 ans, Jessica Barker est aussi chroniqueuse, scénariste et animatrice. On lui doit entre autres le récent documentaire Maman pourquoi tu pleures?, qui a été diffusé à Canal vie et qui traite de la santé mentale périnatale. 

 

SARAH-JEANNE LABROSSE

Sarah-Jeanne Labrosse
Photo : Journal de Montréal


À 3 ans, Sarah-Jeanne parle déjà à ses parents de son désir d’interpréter des rôles et de jouer à la télévision. Elle est recrutée par une agence artistique à l’âge de 7 ans et fait ses premières apparitions télé. Puis, elle obtient son premier rôle important dans le film Summer With the Ghosts alors qu’elle n’a que 11 ans. Sarah-Jeanne sait jouer en anglais et en français, ce qui lui ouvre beaucoup de portes. À 13 ans, elle interprète une jeune joueuse de tennis dans la série anglophone 15 / love, lui permettant de conjuguer ses deux passions : le tennis et le jeu d’actrice. Puis, elle enchaîne les apparitions au petit écran dans Human Trafficking, Yamaska, Unité 9, L’appart du 5e et Le chalet. Elle marque aussi les esprits en incarnant Donalda dans Les pays d’en haut, à Radio-Canada.

Elle anime également Passion poussière sur ICI Tou.tv, Espaces à Vrai et la Soirée Mammouth à Télé-Québec, aux côtés de Pier-Luc Funk. Elle est aussi l’égérie de la compétition de danse Révolution à TVA en plus de parodier plusieurs personnes dans le Bye bye depuis deux ans. À seulement 30 ans, elle cumule plus de 20 ans de carrière! Elle est établie comme comédienne et animatrice, et sa réputation n’est plus à faire. 

 

VINCENT BOLDUC

Vincent Bolduc
Photo : Marathon Productions / Cinar Films / Canal Famille


C’est à l’âge de 12 ans, en 1990, que Vincent Bolduc a fait son apparition à la télé, en personnifiant le jeune Napoléon Bordeleau dans Les filles de Caleb. Il a ensuite fait des apparitions dans Les intrépides, Ent’Cadieux et les sketches de l’émission Les Débrouillards, alors animée par Gregory Charles et Marie-Soleil Tougas. Puis, il a animé Sur la piste de 1995 à 1998, avec Jessica Barker et Guillaume Lemay-Thivierge, à Canal Famille. Ce magazine jeunesse, qui se déroulait dans une salle de rédaction, comportait des sketches avec des personnages loufoques, des reportages et des entrevues sur une multitude de sujets. Les deux acteurs et l’actrice, qui entretiennent une amitié dans la vie, y avaient une complicité du tonnerre qui transperçait l’écran!

Aujourd’hui, à 43 ans, Vincent Bolduc est un touche-à-tout. Il a joué des rôles marquants à la télé, comme la célèbre drag queen Joujou dans la série Covergirl, il a écrit des séries jeunesse, comme Tactik, il a été collaborateur à Entrée principale et il travaille derrière la caméra comme producteur au contenu.

***

Certaines personnalités ont connu une carrière alors qu’elles étaient très jeunes et ont visiblement encore le vent dans les voiles. Ces visages sont dans notre télé depuis longtemps et nous avons parfois grandi avec eux alors que nous les regardions à la télé. Nous nous identifions à ces artistes, qui nous font rêver et, dans certains cas, deviennent des modèles pour les jeunes. Toutefois, le métier de comédien et comédienne est très exigeant et comporte ses parts d’ombre et de lumière. Les attentes sont élevées, la pression est forte, car tous les acteurs et actrices se battent pour des rôles à la télé. De jeunes artistes ont parfois eu de la difficulté à se défaire de l’étiquette qu’on leur avait collée à leur premier rôle. Le fait d’être constamment sous les projecteurs peut parfois être exigeant et certaines personnes préféreront retourner dans l’anonymat.

Pour des enfants, il est certain que de grandir sur un plateau apporte son lot de concessions avec les camarades, à l’école et dans la vie normale. On doit adapter son style de vie en conséquence, faire l’école à la maison et faire appel à une tutrice ou un tuteur attitré pour ne pas avoir de retard dans son cheminement scolaire. De jeunes artistes vivent parfois en marge des autres enfants de leur âge pendant leurs périodes de tournages, mais c’est aussi un énorme terrain de jeu pour développer l’imaginaire et l’esprit d’équipe, et tisser des liens forts avec des camarades de jeu.

Finalement, la télé, est-ce vraiment un jeu d’enfant?