Français
Le Festif! 2019, le territoire rencontre la culture

Le Festif! 2019, le territoire rencontre la culture

Sony Carpentier

22 juillet 2019

C’est du 18 au 21 juillet que se déroulait le 10eFestif! de Baie-Saint-Paul. Pendant quatre jours, toute la ville, située dans Charlevoix, s’est transformée en un spectacle où les scènes musicales côtoient les décors pittoresques de la région. Selon l’organisation, plus de 40 000 festivalières et festivaliers ont assisté aux différents spectacles. Retour sur une fin de semaine regorgeant de soleil, d’air pur et de musique d’ici.

 

Un événement de proximité

 

Pendant la saison estivale, les festivals sont nombreux au Québec, ce qui rend le défi de plus en plus difficile si l’on veut innover. En ce qui concerne le Festif!, c’est l’utilisation du territoire qui charme à tout coup. Que ce soit un spectacle sur un quai où se rejoignent la rivière du Gouffre et le fleuve Saint-Laurent, sur un kayak devant une scène flottante, dans un champ à l’aube ou en plein cœur de la charmante petite ville, les panoramas sont aussi splendides que diversifiés. 

 

La formation musicale Bleu Jeans Bleu en concert lors de l'édition 2019 du Festif!. / Crédit : Francis Gagnon

 

C’est cet amalgame entre la musique et la nature qui forme l’ADN du festival. Si l’on déplaçait le Festif! ailleurs, ce ne serait plus le même événement. C’est toute la richesse du territoire qui est exploitée. Cette ambiance apporte une proximité très caractéristique entre le public et les artistes, mais aussi avec la population de Baie-Saint-Paul, dont l’accueil est aussi chaleureux que la fierté qu'elle a pour sa région est grande. 

 

Tenir le public en alerte​

 

Grâce à l’application du festival, il est possible de suivre la programmation et se déplacer dans les rues pour trouver les spectacles un peu partout dans la ville. L’expérience devient quasi interactive lorsqu’on annonce une performance inattendue faisant partie de la série « Les imprévisibles ». Si vous croyiez avoir enfin 30 minutes pour profiter de la baignade, détrompez-vous. Les surprises sont nombreuses, et l’organisation vous tient toujours en alerte avec ce genre d’événements ponctuels. S’il en est un, le plus grand défaut de l’événement est qu’il y est impossible d’avoir une minute de repos.

 

Dans cet ordre d’idées, on a pu assister à plusieurs moments assez uniques. Le samedi après-midi, c’est dans la cour arrière de Johanne, une citoyenne de Baie-Saint-Paul, qu’a eu lieu le concert intime et chaleureux de Pomme et Philémon Cimon. À peine quelques minutes après la fin de ce spectacle, c’est Marjo, Sarahmée et Dumas qui ont pris le relais, utilisant une voiture décapotable comme scène en pleine rue. Avec ce genre d’appropriation spontanée de la ville, il est difficile de ne pas tomber sous le charme. L’organisation ajoute ainsi de l’excitation, mais aussi une dose d’exclusivité dans les festivités. 

 

Il aurait été possible d’écrire sur chacun des spectacles tant l’ambiance était unique pour chaque performance. Par contre, avec une programmation aussi diversifiée, il aurait fallu écrire un roman. Même sur place, on a l’impression de manquer quelque chose en choisissant une scène plutôt qu’une autre. Au bout du compte, chaque festivalière et festivalier en ressort avec une expérience très personnelle, selon les choix faits pendant la fin de semaine.

 

La rockeuse québécoise Marjo en prestation à l'édition 2019 du Festif!. / Crédit : Louis Laliberté

 

Le Festif! 2020 : les dates à prévoir

 

Jointe au téléphone juste après le dernier concert, la cofondatrice de l’événement Anne-Marie Dufour était pleinement satisfaite de la fin de semaine. Selon elle, le défi de se renouveler ne doit pas faire obstacle à la proximité et à l’intimité de l’événement : « Pour la 10e édition, on aurait pu avoir un spectacle d’envergure avec des gros noms, mais ce n’est pas ça, Le festif! À la place, on a décidé de créer la scène flottante et de donner place à une nouvelle expérience. » 

 

À peine le10e Festif! terminé que l’organisation annonçait les dates pour l’année prochaine : du 23 au 26 juillet 2020. Si vous aussi souhaitez vivre la rencontre parfaite entre le territoire québécois et sa culture, je vous conseille de réserver ces dates dès maintenant. 

 


L'auteur-compositeur-interprète Philippe B en prestation / Crédit : Francis Gagnon


La photo principale de l'article a été prise lors de la prestation de l'autrice-compositrice-interprète Pomme / Crédit : Jay Kerney