Français

Les Francofolies, c’est comme un gros buffet, et j’ai faim dans les oreilles

ICI ARTV

8 juin 2010

©FrancoFolies-de-Montréal_Victor-Diaz-Lamich-Les-Colocs_VDL2161

J’ai toujours aimé assister aux conférences de presse des Francofolies. Ça me donne l’occasion de revoir des collègues et des amis de mon ancienne vie. Je n’étais pas encore entré dans L’Astral que je tombais sur André Papanicolaou, premier lead guitar du groupe ANDRÉ. Il fait aujourd’hui le même travail avec Vincent Vallières et Marie-Pierre Arthur. Ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. J’étais bien heureux de le revoir, mais ça m’a rappelé à quel point cette vie-là me manque...

Trêve de propos de has been. L’édition 2010 des Francofolies de Montréal comporte – comme d’habitude – son lot de spectacles intéressants, voici mes choix, dans le désordre :

Tout d’abord, Jean-Louis Murat, dès le 10 juin à L’Astral. Je n’ai qu’un seul de ses albums, mais il a fait son effet auprès de ma mère quand je l’ai apporté à la maison en secondaire 3.

3-photos-culture-musique-Jean-Louis-Murat

Ensuite, mon cœur peut balancer tant qu’il veut entre Radio Radio et Mickey [3d] les 13 et 14 juin, puisque j’ai des billets pour les deux spectacles… J’ai particulièrement hâte de voir Mickey [3d], parmi les pionniers de l’approche Do it yourself, qui ont ouvert la porte à un paquet de projets bidouillés à la maison, rendant de plus en plus démocratique la production de disques.

Les Chiens – toujours menés par un de mes mentors, Éric Goulet – célèbrent les 10 ans de leur magnifique album La Nuit dérobée avec un concert spécial le 18, dans la Zone Molson Dry. Dans la même série, qui compte peu de nouveautés cette année, mes autres choix sont : WD-40, Les Breastfeeders et Xavier Caféine.

Il y a aussi Cœur de pirate avec des invités vraiment intéressants pour son concert sur la grosse scène le 16 : Dumas, Jimmy Hunt et The Stills qui viennent tout juste de revenir à leur alignement original avec le retour de Gregory Paquet, dernier lead guitar d’ANDRÉ et Dave Hamelin à la batterie.

Autres suggestions en vrac : Damien Robitaille, j’ai vu son concert au Club Soda plus tôt cette année et il est vraiment très bon dans son rôle de crooner de bas étage. Les finalistes des dernières Francouvertes y sont et valent tous le déplacement : Bernard Adamus , Alex Nevsky et Monogrenade . Malajube au chic Théâtre Maisonneuve dans un concert créé pour l’occasion. Un double billVulgaires Machins / Les Sainte Catherines au Metropolis.

Bernard Adamus

Enfin, je m’en voudrais de ne pas mentionner Le rock party des Francos, présidé par mes amis des Trois Accords , accompagnés de Fred Fortin, Gigi French (le projet francophone de Giselle Webber des Hot Springs) et Ariel .

Outre les spectacles, ne manquez pas l’ARTVscope. En direct sur l’esplanade de la Place des Arts, il vous donnera un sneak peak des concerts de la série Chansons intimes. Témoignez aussi de votre appui pour ce fantastique festival en achetant votre bracelet Fou des Francos . Vous n’avez aucune idée à quel point ce festival est important pour les jeunes artistes d’ici et de partout dans la Francophonie… parmi mes meilleurs souvenirs en carrière.