Français

Mashrou'Leila: Faire avancer le monde à coup de mots et de pop

Alexandra Lord

23 octobre 2015


Alors que certains ont le pouvoir de faire changer les choses par le biais de la politique, d’autres tentent de le faire avancer autrement, avec la musique. C’est le cas du jeune groupe libanais engagé Mashrou’Leila, qui sera en spectacle samedi soir au National à Montréal pour la tournée nord-américaine de son troisième album, Raasük, lancé en 2013.

mashrou

Le groupe formé en 2008 originaire de Beyrouth, que plusieurs ont surnommé la voix du Printemps arabe, se démarque par la force de ses revendications, son audace et son désir de chanter haut et fort les travers de sa société. Les pop-rockeurs beyrouthins osent aborder des tabous de leur société tels que les droits des homosexuels, la guerre, la religion, la race, les relations sexuelles avant le mariage et l’identité du Liban moderne. Le chanteur Hamed Sinno s’affiche ouvertement gay, alors qu’au Liban, l’homosexualité est passible d’emprisonnement.

Très coloré, Mashrou’Leila («Projet Leila» ou «Projet d'une nuit»), qui dérange de l’autre côté de l’océan, est très populaire au Moyen-Orient et est de plus en plus médiatisé ailleurs. Le groupe a d’ailleurs fait la couverture du magazine Rolling Stoneen avril 2014.

mashrou-leila-rolling-stone

Les cinq membres de la formation - un chanteur, un guitariste, un bassiste, un violoniste et un batteur- entremêlent les sons oriental et occidental, à saveur indie, rock et underground à leurs débuts, mais un peu plus pop sur leur nouveau disque à paraître prochainement. On les apprécie pour leur musique très vivante et différente, qui intrigue et donne le gout de bouger.

Il est intéressant d’aller jeter un coup d’œil à leurs toutes nouvelles chansons, Maghawir (nom donné à l’armée libanaise), lancée le 22 octobre, qui porte sur des fusillades survenues à Beyrouth et 3 minutes, une pièce aux notes très pop.

[embed]

[/embed]

Pour écouter Maghawirhttp://noisey.vice.com/blog/mashrou-leila-Maghawir-premiere

Le groupe montréalais Wake Island, originaire du Liban, performera sur scène en première partie du spectacle de Mashrou'Leila au National