Français

Cette semaine, Véronique Cloutier recevait l'animatrice Patricia Paquin. Elle compte déjà plus de 30 ans de carrière et a une place de choix dans le coeur des Québécois. Sur le plateau de Véronique Cloutier, elle pose un regard tendre sur  la personne qu’elle était et ses déclarations au fil des ans. 

Voici quelques citations marquantes de son passage à Rétroviseur.


Chaque semaine, Véronique Cloutier accueille un invité pour une entrevue intimiste et singulière. Ensemble, ils remontent le temps et visionnent des images d’archives. Est-ce que leur discours a changé avec les années? C’est ce qu’ils découvrent dans le Rétroviseur, le vendredi 21h30 sur ICI ARTV ou en rattrapage sur sans la section Véro.TV d'ICI Tou.tv EXTRA.


 

Sentiment de culpabilité
 

En 1997, à l’émission Les 3 mousquetaires, Patricia Paquin admet ne ressentir de la culpabilité que rarement : 

 

« Tu ne peux pas avoir tout ça sur tes épaules. Je pense que dans les petites actions concrètes, je fais du mieux que je peux chaque jour. Je ne veux pas m’en faire. Il faut évacuer et passer à autre chose. »

Patricia Paquin, 1997


Elle aurait pû faire aujourd'hui exactement la même déclaration! Est-ce qu'elle considère qu'il s'agit d'une sorte de fuite?

 

« Peut-être! J’ai souvent pensé que je me mettais des œillères pour ne pas trop voir ce qui se passait. Je ne regarde pas les nouvelles pour ne pas me laisser atteindre. Mon chum me dit que je suis là pour l’apaiser parce que j’ai plus l’air d’avoir une cape tenue par des oiseaux. Donc oui, il y a peut-être une forme de naïveté, aussi. »

- Patricia Paquin, 2019

 

 

 

Patricia Paquin, humoriste?


En 2006, à l’émission Bons baisers de France, France Beaudoin lui demande si elle se définissait encore comme une actrice :

 

« Non. Je suis animatrice. Et éventuellement humoriste. Moi, mon rêve, c’est d’être révélation de l’année au Gala des Olivier! »
- Patricia Paquin, 2006 

 

Elle se souvient aujourd’hui de son spectacle d’humour Les ex, avec mon ex-amoureux Mathieu Gratton, qu’elle a tourné partout au Québec en 2007, comme étant l’un des projets qu’elle a préféré faire : 
 

« C’est pas un grand événement dans ma carrière, mais moi c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé faire parce que ça a été un défi, parce que j’ai plus aimé ça que je pensais, parce que je suis sortie de ma zone de confort. »
- Patricia Paquin, 2019

 

 

 

Rapport avec ses ex
 

À l’émission Les temps modernes en 1994, une jeune Patricia Paquin s’exprimait à propos de l’importance de garder une bonne relation avec ses anciens amoureux :

 

« Si on a vécu X nombre de temps avec quelqu’un, moi je trouve ça difficile de dire après que c’est un salaud, un écoeurant. C’est ridicule. C’est pour ça que moi, j’entretiens toujours de bonnes relations. Et je me dis que si j’ai vécu tout ce temps-là avec cette personne, c’est normal que ça reste un ami. »
- Patricia Paquin, 1994

 

 

26 ans plus tard, c’est toujours le cas. Elle s’ouvre notamment l’importance de garder une bonne relation avec son ex-amoureux Mathieu Gratton, surtout pour leur garçon Benjamin, qui est autiste. Elle raconte que lors de leur séparation, ils ont habité un jumelé dans lequel leur fils avait une chambre qui connectait avec les deux côtés de la maison :  

 

« Est-ce que c’était la meilleure idée en tant qu’ex-couple? Non. Est-ce que c’était la meilleure idée pour notre enfant? C’était fantastique! »
- Patricia Paquin, 2019

 

 

 

Un couple en santé : ça se travaille!


En 2006, à l’émission Pénélope McQuade, elle raconte avec beaucoup de franchise et de transparence avoir eu des difficultés dans son couple et d’avoir remonté la pente. Est-ce qu'il y a une peur du jugement qui vient lorsqu’on est un livre ouvert? Pour Patricia Paquin, pas du tout :


 

« Je m’en contre-torche (rires) ! C’est l’affaire dont je suis la plus fière! Je sais que tout le monde passe par des moments difficiles dans une vie de couple. Ceux qui ont une vie parfaite, eh bien bravo! Je vous félicite! Mais je suis contente parce qu’effectivement on a vécu un moment difficile et on s’en est sortis. »
- Patricia Paquin, 2019

 

 

 

Une tradition qui dure depuis 30 ans
 

Sur le plateau de Tamtam en 2000, elle racontait qu'elle et ses copines entretiennent une tradition depuis 1990 :

 

« On soupait ensemble et on s’est dit qu’on allait s’écrire des lettres qu’on va rouvrir dans cinq ans. On écrit où on en est dans nos vies, ce qu’on vit, ce qu’on fait.  On écrit aussi ce qu’on veut être dans cinq ans. C’est un jeu le fun à faire! »
- Patricia Paquin, 2000

 


Trente ans plus tard, la tradition se poursuit toujours :
 

« Des fois tu penses que tu vas  être rendue là dans cinq ans et c’est pas du tout ce que tu avais prévu et il y a des années ou, au contraire, j’étais sur mon X. Le problème, c’est que je me souviens ce que j’ai écrit! »
- Patricia Paquin, 2019

 

 



POUR EN SAVOIR PLUS
 

La vraie vie en campagne de Patricia Paquin et Louis-François Marcotte 
Patricia Paquin à 1res fois
Ces entreprises qui n'ont pas peur d'employer des personnes autistes (Entrevue à l'émission Pénélope)