Français

À surveiller en 2022

À surveiller en 2022

Rétrospective culturelle de 2021

Voir tous les billets

LITTÉRATURE 

Une femme extraordinaire, de Catherine Éthier, Stanké

La chroniqueuse radio, télé et de la presse écrite à la verve notoire fera paraître en 2022 son premier roman, Une femme extraordinaire, dans lequel une trentenaire est plongée dans une profonde solitude. Gageons qu’il saura nous émouvoir et nous faire rire à la fois, à l’image des envolées orales jubilatoires et acidulées de sa créatrice – n’ayons pas peur des mots – virtuose. 

 

THÉÂTRE

Akuteucrédit photo : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Akuteu, de Soleil Launière, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, du 25 janvier au 12 février

Le théâtre de la rue Saint-Denis, à Montréal, accueille parmi ses artistes en résidence la créatrice multidisciplinaire innue Soleil Launière, qui présente un récit autobiographique dont le titre en innu réfère à quelque chose d’accroché, de juché – une image inspirée par une photo d’elle, enfant, posant à côté d’un orignal suspendu après la chasse. Celle qui embrasse ses racines autochtones (son père est innu, et sa mère, québécoise) exprimera ses déchirements identitaires. 

 

CINÉMA

Lignes de fuite, de Catherine Chabot, à l’affiche en juillet 

Joutes verbales explosives, visions discordantes du monde, constat d’une amitié sur le déclin : jamais nous n’avons oublié la pièce de Catherine Chabot, présentée en 2019 au Théâtre d’Aujourd’hui. De l’appartement où se réunissent trois amies d’adolescence dans la trentaine, ainsi que leur blonde et leurs chums, pour une soirée arrosée, l’action se transpose, au grand écran, au vernissage de la blonde du personnage campé par Mariana Mazza. Celle-ci se joint à Catherine Chabot, à Léane Labrèche-Dor et à Victoria Diamond, qui reprennent leur rôle; Mickaël Gouin et Maxime de Cotret complètent le sextuor. Notons que Catherine Chabot a coréalisé le film et en cosigne le scénario. 

 

Chien blanc, d’Anaïs Barbeau-Lavalette

Anaïs Barbeau Lavalettecrédit photo : Radio-Canada / Helen Faradji

C’est le fils de Romain Gary qui a accordé les droits d’adaptation du roman à succès de son père à la cinéaste. Dans ce récit très personnel, le célèbre écrivain et sa femme, l’actrice Jean Seberg, accueillent un chien abandonné qui se révélera avoir été dompté pour attaquer les personnes noires alors que font rage aux États-Unis les revendications pour les droits civiques des Afro-Américains et Afro-Américaines. La réalisatrice de La déesse des mouches à feu a raconté au micro de Pénélope, sur ICI Première, que ce film, produit par Nicole Robert, était probablement ce qu’elle avait fait de plus difficile dans sa vie, « à part accoucher ». 

 

Falcon Lake, de Charlotte Le Bon

La comédienne et artiste Charlotte Le Bon, Québécoise menant une carrière florissante en France et à l’international, a tourné l’été dernier à Gore, dans les Laurentides, son premier long métrage comme réalisatrice. Dans ce film initiatique librement inspiré de la bande dessinée Une sœur, de Bastien Vivès, un Parisien de 13 ans passant l’été au Québec sur le bord d’un lac noue d’étranges liens avec Chloé, 16 ans, incarnée par Sara Montpetit. Monia Chokri et Karine Gonthier-Hyndman campent leur mère respective, amies de longue date. Et c’est Klô Pelgag qui signe la musique originale – la coproduction franco-québécoise n’en est que plus prometteuse encore.

 

MUSIQUE 

 

Lucill — 25 février

Après deux offrandes remarquées – son premier minialbum en 2018 et son premier album complet en 2020 intitulé Bunny, Lucill (Raphaël Bussières) proposera déjà son deuxième album, sous étiquette Coyote Records. Avec son premier extrait irrésistible sorti en novembre, Baisser les yeux, on renoue avec l’univers planant du musicien autodidacte à la voix feutrée. La guitare électrique à pédale injecte une touche d’americana à la pièce, sonorité qui se fusionne organiquement à l’indie pop rêveuse de l’artiste natif de Chibougamau. Cet album sera d’ailleurs, à son dire, son « plus country americana ».

 

Marie-Gold, Bienvenue à Baveuse City, en février

La rappeuse, qui en quelques années est devenue une figure de proue de la scène rap québécoise avec son trap imagé, continue de créer à un rythme effréné. Après ses albums Règle deux (2021), Règle d’or (2020) et Goal : une mélodie (2018), elle en sortira un nouveau en 2022, sur lequel elle s’annonce aussi frondeuse qu’à l’accoutumée et… baveuse. Soulignons que Mike Clay, de Clay and Friends, signe les arrangements du premier extrait, C’est qui le boss?

 

Basia Bulat, The Garden, 25 février

L’autrice-compositrice-interprète Basia Bulat revisite 16 chansons de son répertoire, qu’elle a serties pour la première fois sur un album d’arrangements classiques pour quatuor à cordes, signés par Owen Pallett, entre autres. La multi-instrumentiste avait l’habitude de s’entourer d’orchestres sur scène; c’est dire si son folk-pop envoûtant se prête à cet écrin. En ralentissant dans la dernière année, elle a découvert sous un jour nouveau certaines de ses chansons, dont le sens s’était altéré avec le temps, comme des jardins en constant changement. C’était l’occasion pour la Montréalaise d’adoption de les faire fleurir de nouveau.

 

Julie Doiron & Dany Placard — Julie & Dany, 29 avril
L’Acadienne Julie Doiron et le Québécois Dany Placard, deux figures majeures de la scène rock alternative canadienne formant un couple dans la vie, joignent leurs forces musicales dans un duo. La musicienne et le musicien chevronnés ont créé la douzaine de chansons folk grunge de l’album portant leurs prénoms lors d’une période de confinement au Nouveau-Brunswick et les ont enregistrées dans leur studio maison, à Memramcook. Un premier extrait sortira le 18 janvier.

 

TÉLÉVISION

Manuel de la vie sauvage, Séries Plus, diffusion au printemps

L’auteur Jean-Philippe Baril Guérard coscénarise l’adaptation télévisuelle de son premier roman, du même titre. Antoine Pilon campera Kevin Bédard, fondateur sans scrupules d’une jeune pousse en technos ayant conçu une application révolutionnaire dont l’ascension mettra son éthique à mal. La solide distribution du suspense psychologique compte notamment Virginie Ranger-Beauregard, Rodley Pitt, Catherine Brunet, Gildor Roy, Isabelle Vincent et Louis Morissette, également producteur de la minisérie.

 

De Pierre en fille, ICI Tou.tv Extra, en avril

La comédienne Julianne Côté signe ici le scénario de sa première série, comédie dramatique librement inspirée de sa vie dans laquelle elle partage l’affiche avec Patrice Robitaille. Sarah-Jeanne Labrosse, Karelle Tremblay et Madeleine Péloquin, entre autres, graviteront dans l’univers rosepatrien de ce tandem père-fille symbiotique qui vivra « une période de bonheur et d’émotions intenses, parce que rien n’est plus réconfortant que d’affronter les aléas de la vie aux côtés de son fidèle bouclier », peut-on lire dans un communiqué de presse.

 

Stranger Things 4, Netflix 

D’accord, on en convient : on avait souligné la sortie de la quatrième saison en 2021 dans la précédente rétrospective culturelle… saison qui a finalement été reportée en 2022. Et les nouvelles bandes-annonces ont ravivé notre enthousiasme envers la suite de ce phénomène télévisuel. Que se passera-t-il en Californie, où se sont établis les Byers et Eleven? L’adolescente et Mike devraient être réunis durant la relâche scolaire; or, si l’on se fie à la bande-annonce, celle-ci ne s’annonce pas aussi idyllique que le souhaite Eleven…

 

HUMOUR

Mes sentiments, de Virginie Fortin, au printemps 

Virginie Fortincrédit photo : La Production est encore jeune / Karine Dufour

L’humour de son premier spectacle solo, Du bruit dans le cosmos, a souvent été qualifié d’intelligent. Tout en continuant à réfléchir à des sujets qui la touchent (comme la nostalgie, le temps qui passe ou le fait de ne pas vouloir d’enfant), Virginie Fortin a voulu, dans sa deuxième offrande, laisser libre cours à son côté plus ludique. Conjuguant contenu et niaiserie, l’humoriste puise « l’absurde et le drôle » dans ce que la vie a de « dommage », a-t-elle exposé au micro d’On dira ce qu’on voudra.