Français
Les campagnes publicitaires de l'année 2019

Les campagnes publicitaires de l'année 2019

Philippe Côté-Giguère

4 décembre 2019

La publicité est omniprésente dans nos vies. On en voit tellement qu’on ne trouve même plus étrange qu’il y en ait à des endroits inusités; à quand une pub dans un biscuit chinois? Si une mauvaise pub peut être aussi pénible qu’un rendez-vous chez un dentiste amateur, une bonne pub, en revanche, peut carrément nous faire oublier qu’elle en est une.

 

Retour sur les meilleures publicités télé de 2019!

 

J’craque pour toi, mon coco – Des œufs pour dîner, c’est pas bizarre 

Dans cette campagne publicitaire, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec utilise l’humour dans des situations de la vie quotidienne pour faire passer un message clair : manger des œufs à une autre occasion qu’au déjeuner, c’est tout à fait normal.

 

C’est indéniablement une des meilleures campagnes publicitaires de la dernière année en raison de son concept très simple et efficace. L’effet comique est réussi avec brio grâce aux textes et à la réalisation punchés. Chapeau! PS : désolé pour les créateurs de la pub, mais on n’a pas changé d’idée : manger des œufs au souper, c’est bizarre.

 

SAAQ – Le cannabis est plus fort qu’on pense

À la suite de la légalisation du cannabis au Canada, en octobre 2018, la SAAQ a cru bon de créer une campagne publicitaire afin de prévenir les automobilistes du danger de consommer avant de prendre le volant. Dans cette pub, on trouve donc trois amis dans une auto, et les effets de la drogue sont illustrés par deux mains en forme de feuille de cannabis se rapprochant tranquillement du volant.

 

Même si la production est plutôt clichée – musique rap et sac de chips inclus –, avouons que l’image utilisée afin de démontrer l’impact parfois insidieux de la consommation de cannabis sur la conduite est très forte. Maintenant, est-ce que le public cible de ce message changera son comportement après avoir vu cette pub? Là est la question.
 

Vidéotron – L’homme guide

Ici, Vidéotron explique que sa clientèle est captivée par le contenu de la plateforme Club Illico Mobile au point où l’entreprise a dû engager des « hommes guide », responsables de suivre pas à pas les clients et clientes lors de leurs déplacements afin de les empêcher de se mettre en danger.

 

Pourquoi ça marche? Parce que les situations choisies sont très bien jouées et que tout le monde a déjà été un peu imprudent en fixant son téléphone. La musique de tango en arrière-plan ajoute aussi un petit on-ne-sait-quoi à la pub. Et que dire du jeu du comédien interprétant le vaillant Alex-Steve? Du bonbon!

 

Ministère de la Santé et des Services sociaux – Les troubles anxieux : apprenons à les détecter tôt pour mieux s’en sortir

Dans cette pub du ministère de la Santé et des Services sociaux, on peut observer une employée de bureau complètement paniquée à l’idée de faire une présentation devant des collègues. En chemin vers la salle de conférence, elle redevient une enfant et l’on comprend que c’est au cours de sa jeunesse que son anxiété a pris forme.

 

Parler de troubles de santé mentale n’est jamais facile, mais ce message de sensibilisation le fait avec beaucoup de poigne. La situation choisie pour démontrer toute l’importance de la prévention est simple et appuie bien le message qu’on veut faire passer sans que ce soit trop gros. Ça touche la cible.

 

Maxi – Chez Maxi, la fraîcheur, c’est dans notre nature

Depuis que Martin Matte est devenu porte-parole de Maxi, la marque a réussi à tirer profit de son humour pour se distinguer de la concurrence, et sa récente campagne mettant de l’avant la fraîcheur des produits n’y déroge pas. C’est pas compliqué : les aliments sont tellement frais que les gens les cueillent presque à même l’arbre...

 

C’est efficace parce qu’une fois de plus, Martin Matte réussit à nous faire sourire, même en parlant de poires, ce qui n’est pas peu dire. Excellent flash que d’avoir invité Claude Poirier, Annie Brocoli et Marcel Leboeuf à jouer leur propre rôle, même si la blague s’essouffle un peu après qu’on ait vu monsieur 10-4 déguisé en poirier. Bravo!