Français

Dès la première écoute de Oothèque, on perçoit tout de suite une parenté avec le son de Malajube. Ce n'est pas un hasard, puisque Oothèque est le projet solo de Francis Mineau, batteur du quatuor (lequel est présentement en sabbatique). Des sonorités new wave et indie rock sur des textes fouillés et imagés aux accents un peu surréalistes, c'est ce qui se dégage de l'album éponyme paru sous l'étiquette Bonsound en mai dernier. 

Le 11 juillet à 20h30, Oothèque sera à l'ARTVstudio pour un spectacle intime et gratuit. 

À L’ARTVstudio
Au cœur de la Place des Arts
1600, rue Saint-Urbain, Montréal
(entre la salle Wilfrid-Pelletier et la Maison symphonique)

Inscrivez-vous à l’événement sur Facebook!

Découvrez toute la programmation de notre série estivale, Les Sessions, présentée en collaboration avec Bonsound Concerts.

Retour sur le spectacle de Irreverend James

L'ARTVstudio était bondé pour le spectacle d'Irreverend James & The Critical Mass Choir. Sur scène, un chanteur et deux chanteuses, accompagnés par trois musiciens livraient avec énergie leur gospel nouveau genre. Ici, point de bigoterie ni d'ode à la grandeur de Dieu. C'est d'un gospel furieusement laïc dont il est question.

Féministes, pro-gays, humoristiques et athées, les membres du groupe reprennent les thèmes et le vocabulaire chers au gospel, mais sans hésiter à les assaisonner à leur goût.

Même si leurs voix n'ont rien à envier à celle d'un pasteur noir du Sud des États-Unis, les membres d'Irreverend James sont tous de race blanche. Vers la fin du spectacle, le charismatique chanteur déclare qu'il est «noir en tous points, sauf en ce qui concerne la couleur de sa peau», et que Martin Luther King est son héros. On ne s'en étonne pas ; tout comme les valeurs que prônait le porte-étendard de la lutte pour les droits civiques, celles qui sous-tendent les paroles d'Irrevend James sont avant tout profondément humanistes.