Français

Elles peuvent être fortes, effrayantes, drôles, héroïques, méchantes, gentilles ou tout ça en même temps. La sorcière est une figure inépuisable d’inspiration en fiction.  Qu’elles soient au petit écran ou au cinéma, qu’elles se nomment Sabrina, Willow ou Endora, on les réinvente, plus différentes les unes des autres en les éloignant du cliché de la sorcière au chapeau pointu et au ballet volant. Historiquement associées au mal, au diable et au péché, celles que l’on retrouve aujourd’hui en fiction sont bien loin de ce stéréotype. En cette journée d’Halloween, ICI ARTV vous présente une courte liste des sorcières qui ont marqué notre culture populaire.

 

1. Willow Rosenberg (Buffy contre les vampires)

Buffy contre les vampires, série culte des années 1990, nous a présenté l’une des sorcières les plus fascinantes du petit écran : Willow Rosenberg. Grâce à ses compétences en informatique et son intelligence supérieure, elle est d’abord une précieuse alliée pour le personnage de Buffy.  Elle développe, au cours des saisons, un intérêt pour la sorcellerie et devient une socière accomplie. Elle devient si puissante qu’elle peine à contrôler ses pouvoirs. Conséquence : elle deviendra l’antagoniste de la sixième saison. Fait important : elle tombe amoureuse d’une autre sorcière, Tara. Il s’agit d’un des premiers couples féminins présenté à la télévision. 

 

2. Hermione Granger (Harry Potter)

Meilleure amie de Harry Potter et née de parents moldus (qui n’ont aucun pouvoir magique), le personnage d’Hermione Granger est désormais culte. À Poudlard, l’école de sorcellerie, elle est une élève douée et studieuse.  Après avoir sauvé la vie  d’Harry et Ron contre un troll, les trois enfants deviennent inséparables. Plusieurs la considère comme la véritable héroïne de la série, puisqu’elle est le cerveau derrière Harry qui doit combattre les forces du mal.

À quand remonte votre dernière lecture ou visionnage de la saga Harry Potter?

 

3. Les soeurs Sanderson (Abracadabra)

En 1993, Walt Disney frappe fort avec son film d’Halloween Hocus Pocus. Un plaisir coupable que l’on ressort des voûtes annuellement. Le principal intérêt de ce film? Le casting. Bette Midler, Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy incarnent trois sœurs, des sorcières mortes depuis des siècles. Un soir d’Halloween, des enfants récemment emménagés à Salem entrent par effraction dans la maison des trois sorcières et ont malencontreusement allumé la flamme noire qui les ramène à la vie. Elles sont cruelles, sans pitié, mais surtout hilarantes. Leur but? Tuer des enfants afin  de conserver éternellement leur jeunesse et leur beauté.

Un film complètement désuet, mais totalement réconfortant. À savourer en mangeant des bonbons. 

 

4. Samantha (Ma sorcière bien-aimée)

À partir de 1964 et ce pendant huit saisons, les téléspectateurs de la chaine ABC ont suivi Samantha, la fameuse Sorcière bien aimée. Après avoir vécu des siècles loin des humains, elle  tombe amoureuse d’un simple mortel, Jean-Pierre, au grand dam de ses consoeurs et confrères sorciers qui sont complètement contre cette idée, particulièrement sa mère, la très colorée Endora. Lors de leur nuit de noces, Samantha avoue à son amoureux qu’elle est une sorcière. Désirant une vie conventionnelle, il lui interdit d’user de ses pouvoirs dans la maison. Elle jettera tout de même subtilement des sorts en bougeant le bout de son nez, principalement pour sortir son moldu de mari du pétrin.

Un classique!

 

5. Sabrina Spellman (Sabrina l'apprentie sorcière

Sabrina est une jeune adolescente qui vit avec ses deux tantes, toutes deux sorcières à Greendale, une petite ville fictive non loin de Riverdale, la ville d'Archie. Elle vit une adolescence presque normale, si ce n'est qu'elle se sert secrètement de ses pouvoirs magiques afin de sortir ses amis du pétrin. Le personnage de Sabrina Spellman apparait pour la première fois en 1962 dans les bandes-dessinées Archie Comics avant d'avoir sa propre série de bande-dessinée en 1977: Sabrina The Teenage Witch. Plusieurs adaptations seront produites dans les années 1990, notamment un film, une sitcom ainsi qu'un dessin animé. En 2018, Sabrina faisait un retour du sur nos écrans dans un remake beaucoup plus sombre que la version des années 1990. 

 

6. Maléfique (La belle au bois dormant et Maléfique)

Elle incarne le mal, elle est sinistre, sans pitié, jalouse et rancunière. La méchante sorcière par excellence. Elle n'a pas vraiment de qualité. Pour la petite histoire, elle est insultée de n'avoir été invitée au baptême de la princesse Aurore. Elle lui jettera donc un sort: cette dernière mourra à l'aube de ses seize ans piquée par l'aiguille d'un rouet. Heureusement, grâce aux fées marraines, ce mauvais sort n'aboutira pas. On connait la suite. 

Fans de Maléfique? La suite est présentement à l'affiche!