Français

Avec ses mille et une voix, Véronic DiCaire a brûlé les planches les plus prisées du monde entier. De Las Vegas à Bangkok en passant par Montréal et Paris, elle a fasciné tant la critique que le public par ses imitations sans égales d’Édith Piaf ou encore de Ginette Reno. Aujourd’hui, en plein cœur de sa tournée Véronic DiCaire 3, dont les coulisses seront présentées sur ICI ARTV les lundis 6 et 13 mai, l’artiste songe à réorienter sa carrière afin de vivre ses rêves autrement.

 

« Il me reste peut-être un autre spectacle d’imitations à faire, et ensuite, je vais réorienter mes rêves et mes désirs », souligne l’imitatrice, de retour au Québec après une série de 26 représentations en sol français. Celle dont la carrière a explosé, en 2008, lorsque René Angélil lui a confié la première partie de Céline Dion à Montréal, aspire maintenant à s’épanouir dans le milieu du théâtre ou de la comédie musicale.

 

« Je crois que mes rêves en tant qu’imitatrice ont atteint des sommets, dit-elle. C’est quand même extraordinaire ce que Rémon, mon conjoint, et moi avons réussi à réaliser. » À l’orée de la quarantaine, Véronic DiCaire estime que ses ambitions ont évolué avec le temps, elles seraient tout simplement moins vertigineuses qu’à l’époque.

 

Il faut dire qu’en seulement 10 ans, l’artiste originaire d’Embrun, en Ontario, est devenue une véritable référence internationale en raison de ses talents d’imitation vocale. En plus d’être sacrée meilleure chanteuse de l’année aux Best of Las Vegas Awards en 2014, elle s’est exercée dans les plus prestigieuses salles de spectacle, telles que l’Olympia de Paris ou le théâtre Jubilee du Bally’s Hotel & Casino, situé dans la capitale mondiale du jeu.

 

L’enthousiasme pour l’imitatrice apparaît à ce jour tout aussi généralisé qu’au début de son ascension. Pour sa plus récente tournée, Véronic DiCaire 3, de nombreuses supplémentaires ont d’ailleurs été annoncées, tant en France qu’au Québec.

 

Du temps pour soi

Cela dit, de pareils honneurs ne s’acquièrent pas sans sacrifices. Au cours des dernières années, Véronic DiCaire et Rémon Boulerice, qui se révèle à la fois son conjoint et son gérant, ont notamment dû renoncer au repos et au confort de la maison.

 

« Lors de ma dernière présence en France, nous avions 26 représentations à effectuer en seulement 34 jours. Je ne pouvais pas me permettre d’excès. Ma vie était réglée au quart de tour. » En février dernier, Véronic DiCaire a dû annuler une représentation à Montréal en raison d’une forte sinusite. Pour elle, il se révèle impensable qu’un tel événement se reproduise. « C’est horrible de décommander », dit-elle.

 

Mais l’artiste se montre loin d’être plaintive. Dans le documentaire Véronic DiCaire : autrement, elle réaffirme ses choix et rappelle que toutes les professions présentent leur lot d'inconvénients.

 

Elle ne peut néanmoins s’empêcher de rêvasser au jour où elle et son conjoint retrouveront un sentiment de confort à la maison. « Mon chez-moi, c’est dans les Laurentides. Ce n’est certainement pas dans mes valises », affirme l’artiste qui, pour sa tournée actuelle, valsera entre le Québec et la France, et ce, au moins jusqu’à la fin de l’année 2020.

 

« Certainement que je trouve le bonheur malgré ce brouhaha, dit-elle. La tournée est super exigeante, mais en plus de mon équipe absolument exceptionnelle, mes spectacles se passent super bien. »

 

Même si elle envisage une carrière différente au cours des prochaines années, Véronic DiCaire dit trouver encore un plaisir fou à imiter des célébrités sur scène. « Pour l’instant, je me plais toujours à générer des réactions émotives avec mes imitations. » 

 

Et si vous vous le demandiez, l’artiste multidisciplinaire, qui excelle également dans la danse et la comédie, n’entend pas se réconcilier de sitôt avec ses premières amours, la chanson. « Je suis bien quand je chante et je danse. Mais il ne faut jamais dire jamais. Peut-être que j’y reviendrai lorsque j’aurai des maux de dos? »


Pour plonger dans l’univers fascinant de Véronic DiCaire et de son entourage, ne manquez pas la diffusion du documentaire Véronic DiCaire : autrement, les lundis 6 et 13 mai sur ICI ARTV.