Français
Xavier Dolan regarde dans le <i>Rétroviseur</i>

Xavier Dolan regarde dans le Rétroviseur

Thomas Dallaire-Boudreault

9 avril 2020

Cette semaine, Véronique Cloutier reçoit le réalisateur et acteur Xavier Dolan. Il n’a plus besoin de présentation. À 30 ans, ses films ont été vus et appréciés partout à travers le monde et il a récolté les prix les plus prestigieux. En 12 ans de carrière comme réalisateur, il ne manquait pas d’archives de déclarations marquantes! Un invité parfait pour Rétroviseur. 

Voici quelques citations marquantes du passage de Xavier Dolan sur le plateau de Véronique Cloutier. 
 


Chaque semaine, Véronique Cloutier accueille un invité pour une entrevue intimiste et singulière. Ensemble, ils remontent le temps et visionnent des images d’archives. Est-ce que leur discours a changé avec les années? C’est ce qu’ils découvrent dans le Rétroviseur, le vendredi 21h30 sur ICI ARTV ou en rattrapage sur sans la section Véro.TV d'ICI Tou.tv EXTRA.


 

Acter et… chanter?

 

Alors âgé de 7 ans en 1998, à l’émission de Christine Charette, le petit Xavier alors accompagné de son papa Manuel Tadros, répond à la question : « Quelle est ta plus grande ambition? »

 

« J’aimerais faire tout. J’aimerais peut-être chanter, acteur plus que chanter. À date, je ne sais pas.»

Xavier Dolan, à 7 ans en 1998

 

Xavier Dolan confie à Véronique Cloutier qu’à ce moment-là, il commençait à dessiner. Aujourd’hui, il fait effectivement presque tout quand il réalise un film : il joue, il monte, il dessine les costumes, achète les tissus : « C’est une des premières choses que je fais », déclare-t-il. Bien qu’il a aujourd’hui de nombreux collaborateurs pour chaque long-métrage, il avoue qu’il porte encore de nombreux chapeaux dans la production de ses longs-métrages.

Par contre, il avoue avoir fait une croix sur sa carrière de chanteur!

 

 

Parcours académique


Étonnamment, Xavier Dolan avoue humblement qu’il n’était pas le meilleur élève au secondaire puisqu'il n’était pas particulièrement intéressé par la matière.

 

«  Au secondaire, j’étais déjà en train d’écrire des affaires, des téléséries. J’avais toujours un projet qui faisait en sorte que je reportais mes devoirs à plus tard. Ça ne m’intéressait pas. À l’âge de 14-15 ans, au moment où j’ai vraiment commencé à être pas bon à l’école, à avoir des mauvaises notes, je savais déjà ce que je voulais faire dans la vie. »
- Xavier Dolan à Rétroviseur en 2019

 

À la question « Es-tu diplômé? », le réalisateur admet n’avoir que son secondaire 5 et qu’aujourd’hui, ça le dérange :

 

«  Je ressens un complexe d’infériorité. (…) Des fois je sens que je ne suis pas capable d’accoter quelqu’un dans une conversation. Même la culture en cinéma. Moi, dans ma vie, j’ai vu neuf films et je les revois tout le temps. Il y a de grandes lacunes dans ma culture. »
- Xavier Dolan 
à Rétroviseur en 2019

 

 

Rapport à la critique

 

En 2010, Xavier Dolan racontait à une journaliste de Radio-Canada que la critique ne lui faisait pas un pli. En 2015, à Cannes, il admet tout le contraire : qu’une critique peut effectivement faire mal, puisqu’on peut la prendre très personnelle.
 

Aujourd’hui, il est en accord avec son discours de 2015 à ce sujet:
 

« Je fais des films tellement personnels que si les gens les rejettent ou les haïssent, évidemment que je sens qu’il y a un rejet de ma personne aussi. »
- Xavier Dolan à Rétroviseur en 2019

 

 

Un blockbuster?

 

Est-ce que Xavier Dolan rêve de réaliser un coup de circuit au box-office? Un blockbuster? Absolument!

 

 

« Réaliser un genre d’Harry Potter, c’est un rêve pour moi. Je me sentirais tellement dans mon élément! C’est tellement loin de mon genre de réalisation, mais c’est pas parce que c’est loin que je ne comprends pas comment le faire! » 
- Xavier Dolan 
à Rétroviseur en 2019

 

 


Sa mère, son inspiration

 

Interrogé par Julie Snyder en 2014, Xavier Dolan déclarait ceci à propos de sa maman:

 

« Tout ce que je fais c’est pour elle. C’est elle qui m’inspire depuis le début. Même si parfois, mes personnages n’ont absolument rien à voir avec elle, il y a une musique, une tonalité, une intonation qui vient toujours de ma mère. Elle est au coeur de toute ma création. C’est un moteur pour moi. »
- Xavier Dolan, 2014

 

Aujourd’hui, il est toujours entièrement en accord avec cette déclaration:

 

« C’est encore totalement vrai. C'est personnages féminins sont tellement loin d’elle, mais je pense que pour que les personnages trouvent leur humanité et que toi, quand tu regardes un film et que tu vois un personnage tellement loin de toi, mais auquel tu t’identifies, je pense que ça se fait à travers des détails. »
- Xavier Dolan à Rétroviseur en 2019

 

 

Coupes de cheveux

 

Au-delà de ses déclarations au fil du temps, ce qui dérange particulièrement Xavier Dolan en visionnant ces images d’archives, ce sont ses looks! Particulièrement ses choix capillaires!

 

« J’ai même pas écouté ce que j’ai dit! Qu’est-ce que c’est sur ma tête? Quels choix ont été faits? Visiblement aucun. »  (Rires)
- Xavier Dolan 
à Rétroviseur en 2019