20120824

Français

La femme de Louis Hébert a donné naissance à pas moins de... de combien d’enfants déjà ? Elle ne le sait pas trop, avouant candidement ne pas savoir compter jusque-là. D’autant plus qu’il lui est arrivé de manquer d’idées pour les prénoms, voilà pourquoi, peut-être, il y a plus d’un enfant qui répond quand on l’appelle... Parmi eux, celui qu’on voit le plus souvent s’appelle tout simplement... le fils Hébert! Ils sont plusieurs frangins à se ressembler. Tous un peu simples d’esprit, ou en tout cas dotés d’un esprit assez simple. Pas assez fous pour mettre le feu, pas assez fins pour l’éteindre, comme on dit dans la paroisse. Une grosse nature, donc un infatigable travailleur qui trouve encore l’énergie de... vous savez? Quand on fait une rencontre agréable en revenant de bûcher? Rien n’interdit de s’étendre un peu dans le foin, l’ouvrage finira bien par se faire... Le tout est de ne pas se faire surprendre par le père Brébeuf!