2012-08-21

Français

21 août 2012

Sur une chorégraphie de Harold Rhéaume, un mirage sans fin, une poésie du geste dans un décor de sable, d'eau et de soleil.