Des romans étrangers qui ont marqué 2023

Des romans étrangers qui ont marqué 2023

Retrouvez tous les articles de la rétrospective culturelle de 2023

Voir tous les billets

Notre sélection 2023 met en scène une histoire familiale, une plongée dans le monde de l’art, une supercherie salvatrice, une quête d’identité, et un destin plus grand que nature. Bonne lecture!

 

Fille en colère sur un banc de pierre, de Véronique Ovaldé

Livre de Véronique Ovaldé.Quelque part en Italie, un soir de carnaval, Aïda, 8 ans, et Mimi, 6 ans, s’enfuient de la maison familiale en pleine nuit, attirées par la fête qui embrase leur village. De cette nuit aux mille attraits, Mimi ne reviendra jamais. Aïda, tenue responsable de la disparition de sa sœur, finira par quitter l’île de son enfance. Son retour,15 ans plus tard, fera voler en éclats bien des certitudes.

La description des personnages de ce roman est remplie de détails qui apportent un grand plaisir de lecture : par exemple, la richesse de quelqu’un révélée par sa chevelure ou encore une manière de nager qui dévoile un secret. L’histoire de cette famille est passionnante et on se régale de la façon dont l’autrice parle du désir, des intuitions et aussi des subterfuges qui permettent d’échapper à ce qu’on ne peut affronter.

 

L’allègement des vernis, de Paul Saint Bris

Livre de Paul Saint Bris.Dans l’espoir d’accroître les visites au musée, la nouvelle directrice du Louvre ose ce que d’autres ont toujours repoussé : permettre la restauration du tableau de la Joconde. L’épineux dossier est confié à Aurélien, directeur du département des peintures, qui se rendra jusqu’en Toscane pour dénicher celui ou celle qui acceptera cette mission risquée.

Ce roman est un délice pour les adeptes d’art et de peinture. On y apprend des choses fascinantes sur La Joconde, sur Léonard de Vinci, sur la peinture et sur les musées. On y trouve aussi une réflexion sur la beauté, une critique de notre société et une démonstration plutôt amusante du savoir-faire de ces équipes de spécialistes qui s’emparent d’une situation potentiellement explosive pour la faire dévier vers la plus belle des réussites.

 

Journal d’un vide, de Emi Yagi

Livre d'Emi Yagi.Parce qu’elle est une femme, c’est à Shibata qu’incombent toutes les corvées dont personne ne veut dans son équipe. Pour tenter une expérience, la jeune femme simule d’être enceinte, ce qui a pour effet d’alléger et d’embellir grandement son quotidien. Où la mènera ce mensonge et jusqu’à quand pourra-t-elle l’entretenir?

Cette proposition audacieuse s’accompagne d’une réflexion sur l’inégalité entre les sexes, sur la solitude et sur les scénarios qu’on met en place pour se redécouvrir et s’inventer une vie pleine de sens. Le roman fait de belle façon la démonstration qu’un changement de perspective peut transformer une vie et peut-être même toute une société. 

 

La mort de Vivek Oji, d’Akwaeke Emezi

Livre d'Akwaeke Emezi.Après une émeute au marché public, Vivek Oji est retrouvé mort sur la véranda de ses parents. Qu’est-il arrivé à ce jeune homme nigérian et quels secrets emporte-t-il avec lui? C’est ce que sa mère, Kavita, tentera de découvrir avec force et obstination. L’histoire de Vivek est celle d’une quête d’identité. 

Ce roman parle de la douleur et de l’impossibilité de se conformer à ce que l’on n’est pas. La narration à plusieurs voix nous éclaire tout doucement sur la vie d’une personne qui sort du cadre. Une occasion en or de découvrir la littérature africaine queer.

 

Matrix, de Lauren Groff (Alto)

Livre Matrix.Parce qu’on la juge trop disgracieuse pour prétendre au mariage, Marie de France, 17 ans, fille illégitime de sang royal, est envoyée contre son gré dans une abbaye en Angleterre. Tributaire d’une vie qu’elle n’a pas choisie, la prieure transformera cet endroit de misère en une propriété florissante et prospère.

Ce livre féministe et sensuel, qui se déroule au Moyen Âge, place au centre de l’histoire une femme intelligente, ambitieuse, rusée et volontaire qu’on a grand plaisir à accompagner. Le roman met de l’avant la sororité, la créativité et la force du nombre qui permettent d’accomplir de grandes choses. Il met en lumière de façon remarquable une femme qui, malgré le manque de liberté, oppose sa résistance où elle le peut et cherche de toutes ses forces à s’émanciper. 

 

Découvrez les livres de fiction québécois qui ont marqué l’année.