5 spectacles originaux à voir cet hiver à Montréal

5 spectacles originaux à voir cet hiver à Montréal
Crédits : Centre PHI + Yanick-Macdonald/Espace Go

Il fait froid, les déplacements sont devenus laborieux, et la motivation n’est pas tous les jours à son sommet. Mais heureusement, l’hiver est aussi synonyme de bouillonnement artistique dans la métropole. Voici cinq propositions qui sortent des sentiers battus et qui plairont aux adeptes de culture en quête de découvertes.

 

Affaires intérieures (Espace Go, jusqu’au 11 février)

Que se passe-t-il lorsqu’une comédienne et dramaturge hors pair (Sophie Cadieux), une danseuse et chorégraphe de renom (Mélanie Demers) et une musicienne, autrice et compositrice talentueuse (Frannie Holder) unissent leurs forces? C’est une alliance à découvrir en ce moment à l’Espace Go! L'œuvre Affaires intérieures se vit comme un poème scénique où les différents arts de la scène s’entrecroisent pour nous raconter l’histoire de trois femmes qui partent en voyage au plus profond d’elles-mêmes. Cet enchevêtrement inusité des disciplines interpelle et nous parle des exils intérieurs.

 

Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin (Centre PHI, du 7 février au 10 mars)

Partez à la rencontre d’une pionnière et icône du mouvement des droits civiques aux États-Unis grâce à la réalité augmentée. Comme souvent, le Centre PHI conjugue technologie, art et documentaire, cette fois-ci pour nous raconter le destin de Claudette Colvin, une femme dont le destin est tombé dans l’oubli. Dans l’Alabama de 1955, alors âgée de 15 ans, Claudette refuse de céder sa place à un individu blanc. À une époque où la ségrégation rend la vie des personnes noires excessivement difficile, cette dernière va oser porter plainte à la Ville, chose inédite à l’époque. Il s’agit d’une œuvre numérique instructive, percutante et essentielle qui met en valeur le courage d’une femme qui mérite de s’inscrire dans l’histoire. Une sortie idéale pour souligner le Mois de l'histoire des Noirs.

 

Pas perdus | documentaires scéniques (Théâtre Duceppe, du 14 au 18 février)

À la fois œuvre théâtrale et documentaire vivant, Pas perdus offre à huit personnes qui ne sont pas comédiens ou comédiennes de se raconter sur scène. Au fur et à mesure, on découvre le fil qui unit les protagonistes. Avec cette pièce originale qui met en valeur des récits surprenants et touchants, Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier explorent les thématiques universelles de la mémoire, de la transmission, des expériences et émotions qui nous façonnent et de la joie. Lors de sa sortie initiale en 2022, Pas perdus avait connu un grand succès, et c’est sans doute l’authenticité de cette production qui génère un si bel engouement.

 

Défilé de mode autochtone Kisewâtisiw_miyootootow (Musée McCord Stewart, 17 février)

Deux femmes autochtones posent dans le cadre d'un défilé de mode.
Crédit : Eagleclaw Bunnie/National Gallery of Canada

C’est au Musée McCord Stewart que se tiendra ce défilé qui mettra en lumière toute la créativité de la mode autochtone. Co-commissarié par Armando Perla, conservateur en chef au Textile Museum of Canada, et par l’artiste métis multidisciplinaire Jason Baerg, cet événement débutera par trois créations originales de la célèbre artiste multidisciplinaire Caroline Monnet. Une occasion unique d’admirer des créations textiles vibrantes, porteuses de symboles, de traditions et d’innovation.

 

Transtaïga (Théâtre Outremont, 18 février)

Un violoniste devant une projection.
Crédit : Kevin Calixte

Ce documentaire-concert rend hommage à l’immensité du paysage boréal du Québec. Il se vit à la fois en images, en mots, mais aussi en musique. Ce spectacle singulier est inspiré de l’expédition de Samuel Lalande-Markon qui a parcouru la province de Montréal à Kuujjuaq, à vélo et en canot, à l’été 2018. Transtaïga nous offre 90 minutes de contemplation de la nature, appuyée par les mélodies enlevantes jouées en direct par un ensemble baroque et par un récit d’exploration mis en scène. Une œuvre immersive qui explore la nordicité de notre territoire.