Hélène Bourgeois Leclerc en 5 rôles marquants

Hélène Bourgeois Leclerc en 5 rôles marquants

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV

Voir l'émission

Hélène Bourgeois Leclerc s’est, dans les deux dernières décennies, taillé une place de choix dans le paysage télévisuel québécois. Ses nombreux prix, décernés à la fois par le public et par l’industrie, confirment le respect qu’elle a su imposer autant chez ses collègues que chez le public. Sa carrière a été marquée au fer rouge par certains rôles, ce qui ne l’aura jamais empêchée de varier les propositions. Que ce soit par le drame ou la comédie, le talent d’Hélène est à l’image de sa tignasse : il s’exprime dans toutes les directions! 

Voici donc 5 rôles marquants d’Hélène Bourgeois Leclerc triés sur le volet.   
 

Josée Rivard, Annie et ses hommes (de 2002 à 2009) 

C’était il y a 20 ans. Ce téléroman culte qui allait marquer une génération (et le Gala Artis) débarquait sur nos écrans avec sa galerie de personnages attachants. C’est un peu loin dans nos mémoires, mais Annie et ses hommes a été un véritable tremplin pour la carrière d’Hélène Bourgeois Leclerc à la télévision. Ce rôle lui a d’ailleurs permis de récolter ses trois premiers Gémeaux en 2004, 2005 et 2008. Elle y incarnait Josée, la conjointe un peu candide d’Éric (Claude Legault), le frère d’Annie. 

 

Dolorès Bougon, Les Bougon (de 2004 à 2006)

« TAAAA-BAAAAR-NAAAAK! » C’est, dans les mots de Dolorès Bougon, ce qui décrirait le mieux ce personnage MYTHIQUE de la carrière d’Hélène, soit une travailleuse du sexe colorée, au langage cru et à l’attitude complètement décomplexée. Ce n’est pas tout le monde qui aurait son aisance déconcertante à laisser sortir un client devant la famille tous les matins! 

Durant trois saisons, on l’aura vu devenir chanteuse pour enfants (mais surtout pour les papas), arnaquer des gens au salon de l’ésotérisme, passer une équipe de football au complet dans sa chambre à coucher, faire du chantage à un député, écrire le succès de librairie Plotte et tomber enceinte malgré une chlamydia non soignée censée la rendre stérile. Rien que ça!

 

Nathalie Bibeau, Mauvais karma (de 2010 à 2012)

Nathalie Bibeau, c’est ce qu’on pourrait appeler un délicieux paquet de nerfs. Naïve, fleur bleue, rêveuse; le genre de femme à qui on n’a pas encore dit que le monde est cruel et qui l’apprend à ses dépens à la mort de son mari, Jean-François. 

C’est ainsi qu’elle apprend que sa meilleure amie entretenait une liaison avec son conjoint, que ses deux meilleures amies du cégep se sont pointées aux funérailles sans même savoir qu’elle était liée au défunt et qu’elle hérite d’une ado et d’une belle-mère attriquée comme un arbre de Noël.

On aura eu beaucoup de plaisir à suivre son quotidien rocambolesque ainsi que celui de Kim et Sarah pendant trois saisons. 

 

Le Bye bye (de 2010 à 2015, 2018 et 2020) 

Quel grand acteur ou quelle grande actrice qui se respecte ne rêverait pas de jouer dans le plus gros spectacle de l’année? Il y en a sûrement, mais ce n’est pas le cas d’Hélène, qui a mentionné à plusieurs reprises en entrevue avoir réalisé un rêve. 

On se souviendra de sa délicieuse parodie d’Anne Dorval dans le Bye bye 2014 alors que l’excentrique et adorée comédienne avait réagi fortement aux propos homophobes d’Éric Zemmour sur un plateau de télévision en France pendant la promotion du film Mommy. Le retour de Dolorès Bougon au Bye bye 2020 a également marqué les esprits. #agacepésie

Hélène Bourgeois Leclerc dans le Bye bye
Hélène Bourgeois Leclerc dans le Bye bye

 

Isabelle Roy, District 31 (de 2016 à 2019)

Dans la carrière télévisuelle d’Hélène, la sergente Isabelle Roy marque un tournant en lui offrant un personnage complètement à l’opposé des mentions précédentes. Alors que Nathalie péchait par excès d’émotions, Josée par candeur et Dodo par manque d’inhibition, Isabelle se démarque par son sang-froid et sa droiture. 

Pendant ses trois années au 31, Isabelle aura entre autres lutté contre les crimes sexuels et familiaux, mettant même son propre équilibre familial en jeu. On se souviendra de l’intrigue dans laquelle sa fille était impliquée et qui avait mené Isabelle à réfléchir à son avenir dans la police. Une attaque subie à son domicile avait finalement sonné le glas de la carrière de la sergente-détective. 

Ce départ devait par ailleurs permettre à la comédienne d’aller travailler sur une autre émission, Toute la vie

Hélène Bourgeois Leclerc dans District 31Hélène Bourgeois Leclerc dans District 31, crédit photo : Aetios production

 

Mention spéciale

Je ne pouvais pas passer sous silence la publicité où on l’aperçoit se transformer en aînée de demain. Femme digne et radieuse... Je lui souhaite de vieillir d’aussi belle façon et de continuer de vivre dans notre téléviseur jusqu’à cet âge vénérable!

 

LONGUE VIE À HÉLÈNE BOURGEOIS LECLERC!
P.-S. Je sais, Toute la vie n’est pas là. Comme c’est son rôle le plus récent, j’ai décidé d’aller fouiller plus loin. Merci d’avance pour votre compréhension!

 

Découvrez d'autres articles de l'équipe web de C'est juste de la TV!