Français
Des rassemblements 100 % légaux… dans votre écran!
Radio-Canada/Tou.tv

Des rassemblements 100 % légaux… dans votre écran!

Josiane Aubuchon

27 janvier 2021

Ce billet vous est offert par l’équipe web de C’est juste de la TV.


En ce moment, le Québec est en plein confinement (encore). Entre le télétravail et le couvre-feu, s’il y a bien une chose qui peut nous faire du bien, c’est la télévision. Évidemment, les séries ne peuvent pas remplacer nos rencontres familiales ou nos 5 à 7 entre collègues, mais assister aux rassemblements des autres via notre petit écran peut sans doute nous donner l’impression d’être un peu moins loin des autres. S’asseoir sur le divan, allumer la télé et avoir le sentiment de faire partie de la gang, c’est un petit plaisir à ne pas négliger!

De quel genre de rassemblement avez-vous envie aujourd’hui? On vous propose quelques options télévisuelles pour que vous puissiez faire partie de la gang sans même devoir vous mettre sur votre 36 (ou enfreindre les directives de la santé publique).

 

Le party des membres seniors de l’organisation – C’est comme ça que je t’aime (épisode 6)

Les quatre personnages principaux de la série de fiction C'est comme ça que je t'aime.
Crédits photo : Turbulent
 

Presque l’entièreté des 15 dernières minutes de l’épisode est un véritable régal pour n’importe quel party animal. Ça fait du bien de voir une fête aussi libre et sans contraintes. Tout est permis, et c’est le sentiment qu’on veut retrouver. Sans contredit, on veut être dans la gang d’Huguette (Marilyn Castonguay).

La soirée débute avec les membres « seniors » de l’organisation qui vont au resto. Juste de s’imaginer être là, c’est satisfaisant. Aucune distanciation, juste du fun. Une seule file d’attente et c’est pour les toilettes. Heureusement, « l’organisation » n’attend pas et dépasse tout le monde. Des sourires, aucun couvre-visage. La soirée continue avec les proches, avec la bande de Coco et Puff (Mani Soleymanlou et Eudore Côté). Ça boit du Baby Duck, ça danse, ça consomme, ça pue la liberté. C’est comme prendre part au party du siècle, qui risque manifestement de se matérialiser si un jour tout le monde finit par être vacciné. Ça s’embrasse à qui mieux mieux, ça se dévêt pour un bain de minuit, et ne mâchons pas nos mots, ça copule dans le bonheur et l’abondance. 

On vous propose de prendre part à ce rassemblement, car ça fait du bien de se sentir en vie. Tout le monde a un petit côté rebelle à l’intérieur de soi. Depuis le mois de mars dernier, on doit suivre les règles, écouter les consignes, appliquer les mesures sanitaires… ça peut devenir pesant par moments. Être dans la gang des hors-la-loi de Sainte-Foy, pour un petit quart d’heure, pourra combler vos envies de désobéissance. Être un insoumis ou une insoumise de salon qui, une fois l’émission terminée, continuera bien calmement son confinement.

C’est comme ça que je t’aime est actuellement offert sur la plateforme ICI Tou.Tv Extra.

 

Le mariage de Stéphanie – Watatatow (saison 14 - épisode final)

Si jamais, à cause de la pandémie, vous êtes en manque de mariages, rassurez-vous : il existe une tonne d’émissions pouvant vous permettre d’assister à une noce. Toutefois, c’est le mariage de Stéphanie Couillard (Karine Pelletier), vedette de Watatatow, qui a retenu notre attention. La noce de Stéphanie avec Hamad, un jeune homme arabe, est digne d’une grande réjouissance multiculturelle... Idéale pour sortir du quotidien pandémique un peu beige. 

Dans cet épisode, on ne lésine pas sur la célébration des différences. Rapidement, on nous apprend que la dote de Stéphanie est fixée à 1000 $. Dès ce moment, le public tente de savoir si c’est un montant honorable ou non. C’est dur de se laisser bercer par un quelconque sentiment romantique quand tout ce qu’on se demande, c’est si la dote de Steph est cheap ou pas. Heureusement, on nous ramène vite à la fête avec une superbe scène (notez ici un brin d’ironie) où des amis colombiens offrent à la mariée de frapper sur une pinata en forme de cœur, en prenant le temps de bien mentionner que c’est une coutume mexicaine. Comme quoi, déjà en 2007, on tentait d’éviter les pièges de l’appropriation culturelle.

Enfin, comme cerise sur le sundae, le nouveau marié offre à sa femme et à ses beaux-parents des billets pour Marrakech. Encore une fois, question de ne pas laisser tomber le public, on souligne rapidement que c’est une ville au Maroc. Un beau mariage d’amour et d’informations. Watatatow aura éduqué ses téléspectateurs et téléspectatrices jusqu’à la fin.

On vous propose de prendre part à ce rassemblement, car c’est plein de monde, de partout et de tous les âges. En plein confinement, on s’ennuie de se retrouver en grosse gang avec nos grands-parents. En plus, ce n’est pas demain la veille qu’on pourra s’offrir un voyage au Maroc de la sorte. Enfin, permettez-vous de rêver et de crier : « Vive les mariés! »

Et si vous êtes insatiables, côté noces, voici d’autres célébrations à aller zieuter :

  • Le mariage de Pete et Lola dans Chambre en ville
  • Le mariage « prise 2 » de Lyne-la-pas-fine et Carlos dans Les Invincibles

  • Le mariage de Claire et Christian dans Mémoires vives

  • Le mariage d’Émilie et Ovila dans Les filles de Caleb

 

Le Noël des Paré – La petite vie (spéciale Noël)

Oui, le temps des Fêtes vient juste de se terminer, mais bien des gens sont restés sur leur faim. Vivre un temps des Fêtes sans réunions avec nos proches et sans fêtes de famille, c’est un peu tristounet. Donc, ressortez votre chandail laid de Noël et joignez-vous à la famille Paré. Tout le monde est là. Un vrai bonheur. C’est facile d’avoir l’impression de faire partie du clan de Ti-Mé et Moman.

Un vrai Noël de l’ère pré-COVID, où il y a de la bouffe partout dans le salon et où l’on se donne des cadeaux et des becs sur les joues. Aucune bouteille de Purell sur le coin de la table de salon. C’est bon de prendre part à une rencontre festive comme dans le bon vieux temps. Même notre Céline nationale vient pousser la chansonnette au-dessus d’une table de hors-d’œuvre. La famille Paré est bien loin de penser qu’un jour, les microgouttelettes du chant de la star pourraient contaminer leurs convives.

On vous propose de prendre part à ce rassemblement, car c’est rempli d’insouciance et de naïveté. La candeur de La petite vie vous permettra de vous intégrer à une fête de famille et d’oublier que le virus a presque réussi à « annuler Noël cette année ».

La petite vie est actuellement offerte sur la plateforme ICI Tou.Tv Extra.

 

Autres modestes rassemblements du quotidien

Notre télé regorge de moments de partage, de gens qui se rassemblent. Évidemment, ce n’est pas toujours pour de grandes occasions comme celles qui ont été mentionnées précédemment. Parfois, c’est juste des petits moments de la vie qui, soudainement, peuvent nous faire du bien et nous rappeler notre quotidien d’avant la pandémie.

Comme dans District 31, lorsque Daniel Chiasson (Gildor Roy) dit : « OK, tout le monde dans la salle de relève. » À ce moment précis, on peut s’imaginer être un policier ou une policière et faire partie du peloton. Ça donne l’espoir qu’un jour, on quittera le télétravail pour retrouver nos sympathiques collègues de bureau.

District 31, du lundi au jeudi, 19 h sur les ondes d’ICITélé et en rattrapage sur ICI Tou.tv.

L'équipe de policiers du District 31.
Crédits photo : Aetios Productions
 

Si l’on est en manque de karaoké, pourquoi ne pas simplement écouter en rafale des épisodes de L’auberge du chien noir? Il suffit de regarder les actrices et les acteurs s’égosiller dans le bar de l’auberge pour instantanément avoir la sensation d’être dans la place. Ce n’est pas demain la veille que ce sera possible de fréquenter les bars, alors arrêtons de bouder notre plaisir et chantons avec les Westerners, ou poussons la note avec le Caboose Band.


Crédits photo : Archambault

En ce moment, chaque individu appartient à une bulle. Bien souvent, les bulles sont petites, mais à bien y penser, quand on appartient à un grand ménage, ça devient comme un rassemblement quotidien! Si votre petite bulle est plate ou qu’elle ne vous satisfait pas, écoutez La galère. Prendre part aux aventures de quatre mères de familles et de sept enfants, ce n’est pas ordinaire. Votre quotidien devrait rapidement se bonifier si vous vous donnez l’illusion de vivre vous aussi dans cette immense maison victorienne offerte par madame Baers.

La galère est actuellement en ligne sur ICI Tou.tv Extra

Les quatre comédiennes en vedette dans La galère.
Crédits photo : IMDB/HPQ

La pandémie n’est pas encore terminée. Il nous faut faire preuve de patience. Un jour viendra où tout le monde pourra se côtoyer sans crainte. D’ici là, comptons-nous chanceux et chanceuses d’avoir une télévision qui nous ressemble et nous rassemble. Écouter la télé, ça ne sauve pas le monde, sauf que…


Plus d’articles sur le blogue de C’est juste de la TV :