Français
Cette semaine à C’est juste de la TV, l’animatrice Anne-Marie Withenshaw et ses panélistes Nathalie Petrowski, Nicolas Ouellet et Thérèse Parisien discutent du spectacle de The Weeknd à la mi-temps du Super Bowl, de la série dramatique Alertes, de la captation en direct de la pièce La face cachée de la Lune et du magazine culturel Résiste!. L’équipe accueille aussi le comédien Vincent Leclerc, connu pour son interprétation de Séraphin Poudrier dans la série Les pays d’en haut.

Voici le résumé de l’émission du 12 février 2021 de C’est juste de la TV.

 

Zapping

La série dramatique Alertes, qui est la suite d’Alerte Amber, a quelques travers qui ont déplu à l’équipe. Selon Nathalie Petrowski, le plus important d’entre eux est que les péripéties d’un des épisodes sont inspirées des tragiques attentats survenus à la grande mosquée de Québec en 2017 et à Nice en 2016, des événements particulièrement traumatisants.

La captation en direct de La face cachée de la Lune, cette pièce d’anthologie de Robert Lepage, n’était pas parfaite, mais elle a attiré la curiosité d’un grand public. Nicolas Ouellet croit d’ailleurs que le théâtre télévisé pourrait être encore plus intéressant pour les téléspectateurs et téléspectatrices si on leur faisait vivre une expérience immersive avec l’aide de la technologie. Petit rappel : la captation est offerte jusqu’au 16 février sur la plateforme de Télé-Québec.

Les panélistes ont craqué pour le magazine culturel Résiste!, animé avec brio par l’artiste visuelle Gabrielle Laïla Tittley alias Pony. L’émission est une véritable immersion dans la contre-culture, à cent lieues des lieux communs, au cours de laquelle le public part à la découverte d’endroits inusités. Un coup de cœur!
 

Invité de la semaine: Vincent Leclerc

Vincent Leclerc, interprète du célèbre personnage de Séraphin Poudrier, était de passage sur le plateau de l’émission. Il a notamment parlé de son expérience de tournage en temps de pandémie et de la fin des Pays d’en haut, une série dans laquelle il avait presque refusé de jouer puisqu’une autre proposition très alléchante lui avait été faite au moment où il devait annoncer ses intentions. Aussi, le comédien a mentionné qu’il choisissait ses projets télé pour la qualité de leur contenu d’abord et avant tout, puis en a profité pour déclarer que les décideurs de la télé québécoise manquaient d’audace.
 

Ça m’allume… ou pas!

L’invité de la semaine est resté dans son fauteuil pour le segment Ça m’allume… ou pas!, le temps de louanger Grand Designs, une émission profondément humaine où les gens conceptualisent et construisent leur maison idéale. Thérèse Parisien, elle, n’apprécie vraiment pas Big Brother célébrités, surtout parce que la proposition est dénuée de contenu. L’émission culinaire Curieux Bégin est toujours aussi intéressante, selon Nicolas Ouellet, et permet au public de vivre de beaux moments de convivialité par procuration. Enfin, Nathalie Petrowski a été subjuguée par le documentaire Framing Britney, qui raconte la triste histoire de la chanteuse à succès Britney Spears, mise sous tutelle de son père contre son gré depuis plus de 10 ans.

Voilà qui met fin au résumé de l’émission du 12 février 2021 de C’est juste de la TV.

Pour regarder l’émission, c’est ici :



À la semaine prochaine!
 

Voici d’autres contenus qui pourraient vous intéresser :