Français

Une autre semaine d’actualités télévisuelles a été scrutée par les yeux de lynx de l’équipe de C’est juste de la TV! En début d’émission, l’animatrice Anne-Marie Withenshaw et les panélistes Thérèse Parisien, Nicolas Ouellet et Nathalie Petrowski ont discuté brièvement de la controverse causée par le retrait d’une émission de La petite vie des plateformes de Radio-Canada. Tout le monde était d’accord qu’il était judicieux de remettre l’épisode en ligne avec un bandeau d’avertissement en ouverture.

 

Sinon, l’équipe a jasé du talk-show La semaine des 4 Julie, des documentaires Chef en pandémie et Tenir salon, ainsi que du grand retour des Appendices sur le web! Il a aussi été question de l’intégration de la COVID-19 dans des séries de fiction. Enfin, les panélistes ont parlé de leur coup de cœur et de leur déception de la semaine au cours du segment « Ça m’allume ou pas »!

 

C’est un départ pour ce résumé de l’émission du 13 novembre 2020!

 

Zapping

 

D’abord, tout le monde a salué l’audace de Julie Snyder et de l’équipe au contenu du talk-show La semaine des 4 Julie. Il a cependant été relevé que les malaises, intentionnels ou non, et les surprises étaient en trop grand nombre, ce qui amenait une pression inutile sur l’animatrice. Ses qualités d’intervieweuse et sa personnalité des plus sympathiques ont également été soulignées.

 

En somme, l’équipe a apprécié le documentaire Chef en pandémie mettant en vedette Charles-Antoine Crête, l’extravagant chef et copropriétaire du restaurant Montréal Plaza. Le long métrage permet de mieux comprendre l’étendue des problèmes vécus par les gens du milieu de la restauration depuis le début de la pandémie. Seul bémol : le documentaire se termine avant la nouvelle annonce de la fermeture des restaurants, ce qui donne l’impression que le récit n’est pas bouclé.

 

Le retour des Appendices a été accueilli avec beaucoup de joie, malgré le fait que les épisodes sont très intenses et souvent inégaux. Les moments de grâce valent la peine de visionner la série complète.

 

La série documentaire Tenir salon, animée avec brio par Sophie Fouron, a enchanté toute l’équipe. Cette proposition, qui met de l’avant le travail de spécialistes du domaine de la coiffure, se distingue grâce à sa magnifique réalisation et au travail impeccable de son animatrice. Chapeau!

 

La pandémie s’invite dans la fiction

 

Puis, l’équipe a abordé le choix des séries de fiction This Is Us et L’Échappée d’intégrer la pandémie à leurs trames narratives. Les panélistes ont applaudi le travail de l’équipe de scénarisation de la série américaine, qui a su utiliser cette situation unique afin de faire évoluer les personnages et les enjeux de façon intéressante. Pour ce qui est de la production québécoise, il a été remarqué qu’un décalage entre la réalité et les intrigues de la série était souvent présent en raison de l’évolution constante de la situation. Le travail de réécriture de nombreux épisodes a cependant été souligné.

 

Ça m’allume... ou pas!

 

Enfin, au cours du segment « Ça m’allume ou pas », Thérèse Parisien a exprimé sa grande appréciation du documentaire Irvin Blais, la voix du peuple, portant sur ce très populaire chanteur country. Pour sa part, Nathalie Petrowski s’est dite déçue de la finale de la série Fille de tueur?, parce que la journaliste n’a pu trouver réponse à sa quête qui visait à déterminer si son père avait réellement assassiné un jeune garçon il y a de nombreuses années. Nicolas Ouellet a tenu à féliciter le travail du commentateur politique américain Van Jones et celui de l’humoriste Dave Chappelle à la suite de l’annonce de la victoire de Joe Biden, qui ont réagi à l’événement avec émotion et intelligence.

 

Voilà qui résume l’émission du 13 novembre 2020 de C’est juste de la TV!

 

Pour regarder l’émission en entier, c’est ici :

 

 

À la semaine prochaine!

 

Voici d’autres contenus qui pourraient vous intéresser :