Français

À C’est juste de la TV cette semaine, l’animatrice Anne-Marie Withenshaw ainsi que Thérèse Parisien, Alex Perron et Nathalie Petrowski ont tenu à lever leur chapeau à l’équipe de L’épicerie pour les 20 ans de l’émission. Puis les complices ont commenté les productions télévisuelles de l’heure, comme à leur habitude, en plus d’accueillir Léa Clermont-Dion pour discuter de sa nouvelle série documentaire.

Voici le résumé de l’émission du 8 octobre 2021.

C’est un départ!

 

Zapping

En entrée de jeu, l’équipe est revenue sur les plus récents dénouements de District 31, dont la mort du personnage chouchou Stéphane « Poupou » Pouliot, qui a causé un véritable choc chez le public de l’émission, et le départ de la lieutenante Gabrielle Simard, qui s’est bouclé un peu trop rapidement.

Ensuite, les panélistes ont commenté le nouveau magazine Marie-Claude, une suite logique à Deux filles le matin, animé par Marie-Claude Barrette. Il s’agit d’une proposition audacieuse du diffuseur TVA pour cette plage horaire du matin. L’intérêt pour le contenu de l’émission dépend grandement du choix des sujets et des personnes invitées à participer au panel. Les tête-à-tête sont aussi très intéressants.

Le rendez-vous à sketches sur l’actualité Club Soly, mettant en vedette Arnaud Soly et une équipe d’humoristes interprètes, ne vise pas toujours juste et offre de l’humour souvent enfantin. L’émission donne beaucoup dans le cabotinage et le décrochage, au point où on a parfois l’impression de regarder des bloopers. On sent aussi que la liberté offerte à l’équipe de contenu est moindre que celle dont elle disposerait sur le web.

La série la plus populaire de l’histoire de Netflix, Squid Game, offre une prémisse très intéressante et sa direction artistique est exceptionnelle. Le propos social et politique ainsi que l’univers qui y sont mis en lumière interpellent le public bien que les épisodes soient souvent d’une grande violence.

 

Invitée de la semaine : Léa Clermont-Dion

Léa Clermont-Dion était de passage en studio pour répondre aux questions de l’équipe sur sa nouvelle série documentaire, T’as juste à porter plainte, qui traite du processus judiciaire lors d’une plainte d’agression sexuelle. La proposition a comme point de départ la quête personnelle de la documentariste, qui a été encouragée par la productrice Julie Snyder à prendre la parole. Léa Clermont-Dion avait aussi comme objectif d’exposer un éventail plus représentatif des cheminements des victimes en présentant plusieurs cas avec nuance et en prônant le dialogue afin de faire évoluer le système de justice québécois.


Voici d’autres contenus qui pourraient vous intéresser : 


 

Ça m’allume… ou pas!

Cette semaine, Nathalie Petrowski a été captivée par l’entrevue avec Frances Haugen à 60 minutes, au cours de laquelle la lanceuse d’alerte a affirmé que l’algorithme du réseau social était bâti dans le but de promouvoir du contenu polarisant. Thérèse Parisien, elle, a été charmée par Bienvenue à la shop!, une série documentaire sur un atelier de personnalisation et de restauration de voitures et surtout sur les gens y évoluant. Enfin, Alex Perron a émis de nombreuses réserves sur Résidences maudites, une émission dont le contenu l’a laissé perplexe parce qu’il s’en allait dans tous les sens.

Voilà qui complète ce résumé!

Pour regarder l’émission dans son intégralité, c’est ici :

À la semaine prochaine!