5 séries qui vont vous faire frissonner

5 séries qui vont vous faire frissonner
Crédit : 20th Century Fox

Ce billet vous est offert par l'équipe web de C'est juste de la TV

Voir l'émission

Qui dit Halloween dit bonbons, costumes et, bien sûr, films d’horreur. Mais il n’y a pas qu’au cinéma qu’on peut crier d’effroi! Voici cinq séries qui vous feront frissonner.

Depuis de nombreuses années, la télé d’ici comme d’ailleurs nous offre des occasions de tester les limites de notre stimulateur cardiaque, le tout dans le confort de notre foyer. Que vous ayez peur des fantômes, des tueurs en série ou des poupées maléfiques adeptes de vaudou (bon, d’accord, on vend un peu un punch), il y en a vraiment pour tous les goûts!

Bonne terreur… euh, télé!

 

Twin Peaks

La série signée par le célèbre réalisateur David Lynch est un classique qui a influencé le monde de l’horreur, du cinéma aux jeux vidéo (jouez à Silent Hill ou à Deadly Premonition et venez nous dire qu’il n’y a pas un peu de Twin Peaks là-dedans!)

On y suit les péripéties d’un agent du FBI qui débarque dans la petite ville de Twin Peaks pour enquêter sur la mort d’une jeune femme et qui se rend compte qu’une victime de meurtre, c’est l’affaire la plus banale qui soit à Twin Peaks. 

Twin Peaks n’est pas nécessairement la série la plus terrifiante – vous ne ferez pas sursauter le voisinage avec vos cris de terreur –, mais c’est une série admirablement étrange qui vous laissera mal à l’aise pendant un bon moment. Tout comme l’univers de David Lynch, dans le fond!

 

Terreur 404

Il n’y a pas juste aux États-Unis qu’on sait faire de l’épouvante. Au Québec, il serait difficile de trouver un plus grand amateur d’horreur que Sébastien Diaz. Oui, il a l’air gentil comme ça à la barre d’On va se le dire, mais il a un côté sombre qui a de quoi faire trembler! Ça tombait donc sous le sens qu’il se retrouve à la réalisation de Terreur 404, une anthologie d’horreur qui se penche sur les aspects terrifiants de la technologie. 

Les courts épisodes nous entraînent tous au sein d’un univers troublant, et les intrigues à la fois originales et terrifiantes ont permis à la série de récolter de nombreux prix et distinctions à sa sortie, en 2017. 

Imaginez une fiction qui possède des affinités avec Black Mirror, mais avec davantage de sang et avec Marc Messier. La recette parfaite, quoi!

La série est offerte sur ICI Tou.tv.

 

Buffy contre les vampires

Pourquoi aimons-nous nous faire peur? Plusieurs psychologues ont émis l’hypothèse que c’est une façon pour les adeptes d’horreur de vivre des situations stressantes dans un environnement sécuritaire, question de se préparer pour faire face aux vraies situations terrifiantes, qu’elles prennent la forme d’un monstre sanguinaire ou d’une entrevue d’embauche. 

Ça explique en partie le succès de la série culte des années 1990 et 2000 Buffy contre les vampires. Parce que, sous le couvert de l’histoire d’une adolescente (Sarah Michelle Gellar) à la force surnaturelle qui lutte contre une armée de vampires et de démons de tout acabit, se cache une fable sur le passage à l’âge adulte et les défis que ça entraîne. 

C’est peut-être une série pour les ados, mais l’auteur de ces lignes ne se gêne pas pour dire qu’il réécoute souvent Buffy, même s’il est dans la trentaine. 

La série est offerte sur Disney+.

 

Patrick Sénécal présente…

Patrick Sénécal.
Crédit : Karine Dufour

Si les États-Unis ont Stephen King, au Québec, on a Patrick Sénécal. Clin d’œil à Alfred Hitchcock présente, cette série est une anthologie présentée par le célèbre auteur québécois. Dans chacun des 10 épisodes, il nous raconte une histoire d’horreur tirée de son imagination et jouée par des interprètes de grand talent comme Théodore Pellerin, Mylène Mackay ou encore Anne-Marie Cadieux.Crédit : Karine Dufour.

Ainsi, le public suit une audition de théâtre inquiétante, des cambrioleurs qui se cachent dans une maison déjà habitée, ou même un père Noël louche invité au réveillon familial. 

Après tout, c’est peut-être la saison de l’Halloween, mais Noël approche à grands pas, et ça, c’est vraiment terrifiant. 

La série est offerte sur Club illico.

 

Chucky

Ceux et celles qui ont grandi dans les années 1980 et 1990 se souviendront sans doute de Chucky, la poupée tueuse qui a semé la terreur dans les salles obscures pendant des décennies (même s’il s’agit d’un rare tueur de films d’horreur qui peut être stoppé par n’importe quel coup de pied sans enthousiasme). 

Aujourd’hui, Chucky s’invite au petit écran dans une série qui en est à sa troisième saison. Réunissant des interprètes de tous les films de la saga Chucky, la production met en vedette le célèbre pantin meurtrier qui terrorise de jeunes adultes dans une petite ville américaine contemporaine. 

De plus, la série effrayante souhaite être le reflet de sa génération. En effet, son créateur, Don Mancini, est homosexuel et a indiqué utiliser Chucky pour explorer les thèmes de diversité sexuelle et de l’acceptation de soi, mais avec une bonne dose d’hémoglobine pour enrober le tout. 

La série est offerte sur Crave.

 

Bonne frousse, tout le monde!

Découvrez d'autres articles de l'équipe web de C'est juste de la TV!