Des livres qui parlent d’amour et de relations

Des livres qui parlent d’amour et de relations

Le mois de février et la Saint-Valentin offrent le contexte idéal pour traiter de l’amour et des relations. Quoi de mieux que les livres pour réfléchir à cette sphère essentielle de la vie? Voici quelques ouvrages pour nous évader, mais également nous inciter à penser à notre rapport à l’amour.

 

L'éveil des érables, de Marie-Christine Chartier (Hurtubise)

Livre de L'évail des érables.Marie-Christine Chartier est l’une des plumes les plus prolifiques en matière de romances captivantes. Si les codes de l’intrigue sentimentale sont reconnaissables dans ses histoires, l’autrice donne vie à des personnages complexes, qui se posent des questions et s’éloignent des stéréotypes habituels de ce genre littéraire. Dans L’éveil des érables, Émilie et Jake, dont l’histoire d’amour était au centre d’un de ses précédents romans, Le sommeil des loutres, se rencontrent par hasard, quelque temps après leur rupture difficile et des épreuves dans leur vie respective. 

 

15 brefs essais sur l’amour (Somme Toute)

15 brefs essais sur l’amourAh, l’amour! Bien que la passion soit universelle, chacun et chacune possède sa propre réalité en matière d’expérience sentimentale. Dans ce recueil d’essais dirigé par Marilyse Hamelin, on trouve 15 textes, dont ceux de Fabiola Nyrva Aladin, de Mélanie Michaud, de Maude Landry ou encore d’Ouanessa Younsi. L’amour est-il une construction sociale, une utopie littéraire ou une simple question d’hormones? À l’aide de multiples réflexions sur ce thème, l’ouvrage nous invite à plonger en nous afin d’observer notre rapport singulier à l’amour et sa portée.

 

Ports d'attache : osons révolutionner nos amitiés!, de Karine Côté-Andreetti (Québec Amérique)

Ports d'attache : osons révolutionner nos amitiés!Qui dit amour dit aussi amitié. Si notre société a placé le couple au sommet de la pyramide des priorités relationnelles, les liens amicaux nous parlent tout autant de sentiments, d’affection et même d’intimité, et sont sans doute plus durables! Dans cet essai percutant, l’autrice aborde la difficulté d’entretenir des amitiés à l’âge adulte, bien que les proches soient de véritables piliers dans nos vies. Voici une lecture qui offre des pistes pour cultiver cet amour!

 

Perdre la tête, de Heather O’Neill (Alto)

Perdre la tête.

Le dernier roman de l’autrice montréalaise nous plonge dans le Montréal du 19e siècle, où Marie Antoine, enfant gâtée de la bourgeoisie du Mile doré, fait la rencontre de la mystérieuse et espiègle Sadie Arnett. Les deux filles que tout oppose nouent une relation tumultueuse et ambiguë qui nécessitera qu’on les sépare. Sur fond de révolution industrielle, ce roman nous transporte au cœur d’une relation fascinante et peu conventionnelle sous le signe de l’obsession.

 

Les lits empruntés, de Lily Pinsonneault (Québec Amérique)

Les lits empruntésL’amour, ce n’est pas juste le romantisme, les papillons dans le ventre et la séduction. Il engendre aussi la rupture et de multiples émotions à fleur de peau. Dans cette autofiction, Lily Pinsonneault tient le journal de sa séparation. La fin de son union avec Raphaël s’annonce difficile, puisque ce n’est pas le manque d’amour qui a sonné la fin de leur vie commune. Cette lecture nous rappelle que si l’amour est chaotique, la rupture l’est encore plus et la guérison sera tout sauf linéaire. Un livre qui fait écho aux échecs amoureux.

 

Géolocaliser l’amour, de Simon Boulerice (Éditions de ta mère)

Géolocaliser l'amour.Ce roman d’autofiction constitué de poèmes de Simon Boulerice raconte les péripéties de son auteur alors que celui-ci fait la connaissance d’autres hommes grâce aux applications de rencontre, une réalité très ancrée dans notre ère ultra-connectée. Malheureusement, sa quête de l’âme sœur n’est pas aisée et l’égratigne un peu plus chaque fois. Ce livre, original dans sa forme, aborde avec humour et vulnérabilité les aléas des rencontres amoureuses, la solitude du célibat et l’injonction collective à former un couple. La série adaptée de Géolocaliser l’amour est offerte sur ICI Tou.tv

 

Adieu triste amour, de Mirion Malle (Pow Pow)

Adieu triste amour.Dans ce roman graphique, Cléo découvre que son amoureux n’est pas celui qu’elle croyait. À travers les questionnements de la protagoniste, qui ne sait plus à qui faire confiance depuis que son cœur est brisé, on s’immerge dans la force et la sensibilité des périodes transitoires, lorsque la fin d’une romance laisse place à de nouvelles découvertes. Voici une bande dessinée aussi réaliste que poétique qui relate l’audace d’une jeune femme qui décide de tout quitter pour se reconstruire.

 

Nuits magiques (KO Éditions)

Nuits magiques.Difficile d’évoquer le sujet des relations sans parler de sexualité. Dans ce recueil de nouvelles érotiques, neuf femmes – dont Valérie Chevalier, Florence Nadeau et Rosalie Bonenfant – prennent la plume pour raviver un souvenir charnel, ou bien créer de toutes pièces un fantasme, une étreinte ou un moment de plaisir. Ce livre audacieux désire se placer à contre-pied de la pornographie et des références misogynes qu’elle véhicule. 

 

Bonheur d’occasion, de Gabrielle Roy (Boréal)

Bonheur d’occasionCette liste ne serait pas complète sans mentionner un roman incontournable de la littérature canadienne francophone. Dans ce récit de la célèbre écrivaine Gabrielle Roy qui se déroule dans le quartier ouvrier de Saint-Henri en 1940, la jeune Florentine tombe amoureuse de Jean, mais leur relation s’annonce impossible. Ce dernier lui présente alors un autre homme, mais le cœur de la protagoniste demeure fidèle à son premier coup de foudre. Bonheur d’occasion a permis à son autrice de remporter le prix Fémina en 1947.

 

Et vous, quel est votre livre favori en matière d’amour?